- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
- Publicité -
DomicileSociétéDroit de l’homme et des peuples : Conférence continentale des médias à...

Droit de l’homme et des peuples : Conférence continentale des médias à Arusha

Participants de la Conférence continentale des médias, en visite dans les locaux de la Cour africaine.
Participants de la Conférence continentale des médias, en visite dans les locaux de la Cour africaine.

La Cour africaine des droits de l’homme et des droits des peuples a organisé une conférence continentale pour les médias à Arusha en Tanzanie, la semaine dernière. Cette rencontre vise à promouvoir la Cour, pour que la population de l’Afrique puisse bénéficier de protection. Les médias de Madagascar ont été représentés par Midi Madagascar.

Familiariser les médias avec des informations complètes, et leur fournir une compréhension plus profonde du système africain des droits de l’homme et des institutions travaillant dans ce domaine, en particulier la Cour africaine : tels sont les objectifs du séminaire qui s’est tenu à Arusha Tanzanie, les 21 et 22 novembre dernier. En effet, suite à cette rencontre, les participants pourront servir de relais pour la Cour africaine, pour la diffusion des informations au sujet des droits de l’homme et des peuples, afin que ces derniers soient conscients de la portée de leur accès à la justice. « L’objectif est de lancer une mobilisation, afin de permettre au peuple africain d’avoir la possibilité de saisir la Cour », a déclaré la présidente de la Cour africaine, Sophia AB Akuffo.

Contraints. Plusieurs pays d’Afrique, dont Madagascar, n’ont pas encore ratifié la Convention établie par la Cour africaine. Cependant, les peuples de ces pays n’ont pas la possibilité de saisir la Cour, même en cas de non-respect des droits de l’homme, comme les génocides, les crimes de guerre, etc. Présente à la conférence, la représentante de l’Union africaine, Esther Azaa Tankou a parlé au nom du président de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini Zuma : « Le rôle des médias est crucial pour la promotion et la protection des droits de l’homme, qui sont la pierre angulaire pour le développement. C’est pourquoi l’information jouera un rôle crucial dans la réalisation des différents programmes de développement de l’Union africaine, en particulier l’Agenda 2063 ».

Sensibilisation. D’autres campagnes de sensibilisations ont déjà été menées par la Cour, depuis 2011, dans divers pays. Pour celle de la semaine dernière, 61 participants issus de 30 pays de l’Afrique ont assisté au séminaire. Pour Madagascar, des efforts devraient encore être fournis pour que les dirigeants acceptent de ratifier la Convention avec la Cour africaine, pour le bien du peuple.

Antsa R.

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser