- Publicité -
lundi 5 décembre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueHery Rajaonarimampianina : « La victoire est proche »

Hery Rajaonarimampianina : « La victoire est proche »

Bain de foule pour Hery Rajaonarimampianina.
Bain de foule pour Hery Rajaonarimampianina.

Soucieux de l’unité nationale et du développement équilibré entre les Régions, le candidat n°3  n’oublie aucune portion du territoire.

Après avoir sillonné quelques jours auparavant le Nord et l’Ouest du pays où il a été entouré par le président de la Transition en personne et par 5 candidats présents au premier tour, le poulain de « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » (HVM) était lundi à Anosibe An’Ala, Marolambo et Mahanoro. Il a été accompagné pour l’occasion par un autre candidat au scrutin du 25 octobre dernier, en l’occurrence Pierrot Rajaonarivelo qui avait réalisé son meilleur score dans son fief. S’il est élu à la magistrature suprême, la réhabilitation de la route Anosibe An’Ala – Marolambo fera partie de ses priorités car la circulation des biens et des personnes est à la fois un facteur de développement – notamment régional – et de raffermissement de l’unité nationale. L’économiste qu’il est, ne minimise pas néanmoins l’aspect social, tout particulièrement le droit des enfants à une éducation décente et l’accès de la population aux soins. Sans oublier le volet sécurité qui est une condition sine qua non du développement.

« Tso-drano ». Convaincus par ce programme qui va, entre autres retombées, les sortir de leur enclavement et de leur situation de Fivondronana les Moins Avancés, les représentants des Districts d’Anosibe An’Ala et de Marolambo ont promis en retour de voter massivement en faveur du candidat n°3 le 20 décembre prochain. Et ce, « afin de ne pas remettre en selle le régime d’avant mars 2009 ». Pierrot Rajaonarivelo de souligner qu’il en sait quelque chose « pour avoir été victime de régime Ravalomanana qui l’avait contraint à l’exil et frappé de Notam – le premier du genre – en 2006 pour l’empêcher de rentrer au pays ». Et de lancer alors un appel à voter pour le candidat n°3 sur le bulletin unique qui a reçu le « tso-drano » des « Tangalamena » à Marolambo. Continuant son périple, l’ancien Grand Argentier a annoncé devant la population venue nombreuse à Mahanoro, la relance des Jeux du MAVAM afin de raviver l’esprit d’équipe et le sens du fair-play entre les jeunes de Mahanoro, Anosibe An’Ala, Vatomandry et d’Antanambao Manampotsy. Qui plus est, « mens sana in corpore sana ».

Propriété foncière. Hery Rajaonarimampianina a été également accueilli par une foule monstre mardi à Vavatenina où il avait remercié les électeurs de ce District pour les votes massifs en sa faveur le 25 octobre dernier. Et de les appeler à sensibiliser leurs proches, leurs voisins afin d’améliorer davantage le score au second tour. « La victoire est proche », estime-t-il. Il, c’est  le candidat du HVM qui gagne au fil des jours du …terrain. A la mesure même de son programme de faciliter l’accès à la propriété foncière de la population pour réduire les nombreux litiges dans ce …domaine.

« Hery vaovao ». Dans le chef-lieu de la Région Analanjirofo, la population a aussi renouvelé son soutien au candidat n°3. « Nous sommes convaincus que vous serez à même d’apporter du « hery vaovao » pour le développement de Fénérive-Est », a déclaré le président du comité local de soutien de HVM.  « Vous m’aviez déjà accordé votre confiance au premier tour. Je vous demande de la renforcer le 20 décembre », a-t-il lancé.  Avant de continuer sur Foulpointe où il avait apporté sa « part de briques » à la construction de la Maison de la Culture et du Lycée, du temps où il était ministre des Finances et du Budget. Ce qui témoigne de sa capacité à réaliser d’autres infrastructures à Foulpointe où il compte également promouvoir le tourisme national et international, mais aussi faciliter l’accès de la population aux soins, à l’eau potable et à l’électricité.

Homme d’Etat. Ses tournées de candidat n’ont pas toutefois empêché Hery Rajaonarimampianina de remplir ses obligations d’homme d’Etat. Il a effectivement tenu à présenter – avec son staff – ses condoléances à l’Ambassade sud-africaine suite à la disparition de Nelson Mandela. « Une grande perte non seulement pour l’Afrique du Sud mais aussi pour le monde entier », a fait remarquer le candidat n°3. En rappelant au passage l’esprit de pardon et le sens de l’unité nationale de l’ancien prisonnier qui portait le matricule 446-64 à Robben Island.

R. O

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser