- Publicité -
mardi 7 février 2023
DomicileFaits-DiversAffaire bombe artisanale : 15 ans d’emprisonnement pour Moustapha

Affaire bombe artisanale : 15 ans d’emprisonnement pour Moustapha

FitsaranaLe verdict est sévère à l’encontre des frères Radjan. L’avocat compte interjeter appel.

Le verdict est tombé ! Quinze ans d’emprisonnement pour Moustapha Radjan et Pasitera, cinq ans de travaux forcés pour Danil Radjan, contre une relaxe au bénéfice du doute pour les autres inculpés. En fait, l’affaire de la bombe artisanale a été jugée hier au tribunal Anosy. Une audience qui a duré plusieurs tours d’horloge. Les accusés ont tous nié leurs chefs d’inculpations, entre autres le trouble à l’ordre public, attentat à la bombe, tentative d’assassinat.  La défense de Moustapha a avancé durant son intervention que son client est victime d’une machination. Il a été utilisé comme bouc émissaire, mais le vrai coupable n’est pas dans la salle. Faut-il rappeler que Moustapha et ses compagnes d’infortunes ont été placés en détention préventive à la prison de Tsiafahy depuis 18 mois. Non satisfait de cette décision de la justice, l’avocat des deux frères compte interjeter appel. Leurs proches, quant à eux,  insistent sans relâche qu’ils sont victimes d’un conflit d’intérêts entre opérateurs économiques. Quelqu’un aurait été payé pour déposer les bombes chez eux. C’est surtout le marché de change de devises dans la Grande Ile, qui serait l’objet de ce conflit entre opérateurs indiens.

A.R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser