- Publicité -
samedi 10 décembre 2022
DomicileÀ lireFootball - Poule des As: CNaPS Sport en démonstration !

Football – Poule des As: CNaPS Sport en démonstration !

La deuxième journée de la phase retour de la Poule des As sera marquée au fer par une superbe CNaPS qui a fait passer un très mauvais quart d’heure au Fortior de la Côte Est. Un 5 à 0 très flatteur qui amène aujourd’hui à se demander si la CNaPS possède toujours un adversaire à sa taille.

La Poule des As de football est en train de prendre une autre tournure avec la démonstration de force du CNaPS Sport auteur d’un retentissant 5 à 0 devant un Fortior de la Côte Est méconnaissable en tout cas très différent de l’équipe qui a battu, dimanche, l’AS St-Michel.

Les Tamataviens alignèrent pourtant pratiquement la même composition de dimanche mais cela n’a pas marché.

Une première de Jean Ba. Cueilli à froid par les deux buts d’Eric (6 , 16), le navire tamatavien a ensuite pris eau de toutes parts au point de se faire surprendre par le défenseur de la CNaPS, Jean Ba, qui réussit ainsi son tout premier but en ligue des champions.

Comme il ne rencontrait aucune opposition en déboulant sur son aile gauche, il a fini par tirer et prendre à revers le gardien du Fortior CE.

Le malheureux Salimo n’est pas à un calvaire près car il se fit lober (58e) par L’Homme, son propre défenseur qui a voulu faire une remise.

Et comme rien n’allait plus dans le camp tamatavien, Nonot ajusta un boulet des 25m sur lequel Salimo ne put rien faire car le ballon fila tout droit dans la lucarne gauche.

A 5 à 0, la note est bien trop salée pour ce Fortior qui avait pourtant montré un visage séduisant contre St-Michel. Mais le football, c’est aussi cela. On ne peut pas réussir à tous les coups.

Crispées. Et sur chapitre, le 0 à 0 très frustrant entre Tana Formation  et St-Michel d’hier, restera aussi dans les annales du football malgache pour avoir été une des affiches la plus médiocre de cette Ligue des champions.

Les deux formations, sans nul doute crispées par l’enjeu, furent bien loin de leur rendement habituel. Outre cette fébrilité quasi-maladive sur le terrain, les entraîneurs commettaient aussi des erreurs de remplacement. Si Franck Rajaonarisamba a sorti Philipe, pourtant un des plus entreprenants de Tana Formation, Raux Auguste n’a pas fait mieux en écartant Bob Kely alors que ce dernier fut l’un des rares à pouvoir endiguer les assauts de Tana Formation.

Bref,  un match à oublier. Et si St-Michel joue aussi mal lors de la dernière journée de dimanche, cela ouvrirait une belle voie à la CNaPS qui passera ensuite devant pour prendre un titre, encore faut-il le dire, bien mérité.

Clément RABARY

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser