- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueJL Robinson en province : Rassemblement autour du candidat n°33

JL Robinson en province : Rassemblement autour du candidat n°33

Un grand rassemblement de côtiers se trouve derrière Jean Louis Robinson.
Un grand rassemblement de côtiers se trouve derrière Jean Louis Robinson.

Le candidat Jean Louis Robinson passe à la vitesse supérieure de sa campagne.  Le poulain de Marc Ravalomanana multiplie ces derniers jours ses offensives de charme dans les régions côtières où il n’a pas réalisé des résultats satisfaisants lors du 1er tour. Au cours de ses déplacements et faute de « Neny » Ravalomanana qui se consacre ces derniers jours (NDLR : stratégie électorale oblige) à la campagne électorale des candidats députés de la Mouvance Ravalomanana, Jean Louis Robinson se voit entouré des candidats malheureux du 1er tour, à savoir Camille Vital, Saraha Georget Rabeharisoa, Sylvain Rabetsaroana, Rajemison Rakotomaharo et Jean Lahiniriko. Avant-hier, le candidat Jean Louis Robinson a fait le plein dans la région DIANA. Hier, le même candidat a visité les régions SAVA (Vohémar et Sambava) et Atsinanana (Toamasina I, Maroantsetra, Mananara et Fénérive-Est). Aujourd’hui, le « candidat de la victoire » met le cap sur Brickaville, Mahanoro, Nosy Varika, Mananjary, Manakara, Farafangana, Vangaindrano et Fort-Dauphin. Bref, des districts que Jean Louis Robinson n’a pas eu l’occasion de visiter durant la campagne du 1er tour. Demain, c’est la partie Sud de l’île qui accueillera le poulain de Marc Ravalomanana. D’Ambovombe à Ampanihy en passant par Betioky Sud, Toliara II et Toliara I. Pour le « Faradoboka », le candidat Jean Louis Robinson organisera un grand meeting au Coliséum mercredi prochain.

Limogeage du ministre de l’Intérieur. Lors du meeting organisé hier à Toamasina, les candidats malheureux au 1er tour qui soutiennent Jean Louis Robinson se sont succédé pour mettre en garde contre toute tentative de fraudes électorales. « On ne tolère plus les fraudes électorales cette fois-ci », ont-ils averti. Les Camille Vital, Saraha Georget Rabeharisoa, Sylvain Rabetsaroana, Rajemison Rakotomaharo et Jean Lahiniriko de marteler à Toamasina: « Jean Louis Robinson mérite de diriger le pays. Il sera élu vu l’adhésion populaire dont il bénéficie jusqu’ici. ». Prenant la parole, le candidat Jean Louis Robinson a demandé au premier ministre Omer Beriziky le limogeage du ministre de l’Intérieur qui est en même temps chargé de la Justice. « On n’a jamais vu dans le monde un ministre qui est à la fois en charge de l’Intérieur et de la Justice. », a dénoncé le « candidat de la victoire ». Jean Louis Robinson a également réclamé les 4×4 du candidat Camille Vital, toujours bloquées au Port de Toamasina. « Ces 4×4 seront offertes aux forces de l’ordre pour leur permettre d’accomplir leur mission en cette période où la recrudescence de l’insécurité n’est plus à démontrer », a-t-il expliqué. Force est de constater ces derniers jours que Jean Louis Robinson est le candidat de toutes les régions de l’île et de tous les Malgaches. Aucune région de l’île n’est oubliée durant sa campagne du second tour. L’hémorragie du camp adverse conforte la position du grand favori Jean Louis Robinson. En fait, le souci majeur de son camp n’est plus comment faire gagner le candidat, mais comment faire pour avoir la majorité à l’Assemblée nationale.

RAJAOFERA Eugène

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser