- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
- Publicité -
DomicileSociétéElection : 46% des électeurs sont des femmes

Election : 46% des électeurs sont des femmes

Près de la moitié des électeurs sont des femmes.
Près de la moitié des électeurs sont des femmes.

Afin d’attirer l’attention des candidats et des futurs dirigeants du pays, les femmes, qui représentent presque la moitié des électeurs, ont le devoir d’aller voter pour faire entendre leurs voix.

La liste officielle délivrée lors du premier tour des présidentielles a révélé que 46% des électeurs sont des femmes. Bien que minoritaires par rapport aux hommes, les femmes représentent tout de même presque la moitié des effectifs des électeurs, ce qui veut tout simplement dire qu’elles ont leur mot à dire dans les décisions à prendre dans le pays. En vue des élections législatives et pour le deuxième tour des élections présidentielles, les candidats devraient prendre en compte les besoins et intérêts des femmes pour obtenir leurs voix. Car la participation citoyenne des femmes passe aussi par les urnes.

Représentativité féminine. La participation des femmes dans la vie politique est un des plus grands défis des années à venir. Atteindre le quota 30/50 voire 50/50, soit 30% à 50% de représentativité féminine au sein du gouvernement est encore difficile. Et cela ne saura se faire si l’on ne commence pas à la base. Les partis politiques devraient donc effectuer une approche Genre et prendre en compte la représentativité féminine afin de faire accéder davantage de femmes dans des postes de décision politique. Un défi certes encore très difficile, surtout lorsque l’on sait qu’à Madagascar, la majorité des partis politiques se crée durant les mois précédant les élections, dans le seul but d’obtenir des sièges politiques au sein du gouvernement.

Education citoyenne. Enfin, une grande campagne de sensibilisation et d’éducation civique et citoyenne devrait se faire afin d’inciter les femmes à s’intéresser aux affaires publiques, et à participer à la vie politique et citoyenne du pays. Car si la culture et les traditions peuvent être un frein à la participation des femmes en politique, le rôle de la femme dans la société peut également constituer un obstacle dans sa participation citoyenne. Ainsi, outre son rôle purement social, il est temps que la femme fasse valoir son rôle en tant que citoyenne en commençant par donner un sens et une voix à son choix, et d’aller voter.

Anjara Rasoanaivo

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser