- Publicité -
samedi, mai 28, 2022

Réactions

Andry Rajoelina: « Je lance un appel au peuple malgache pour que l’apaisement règne. Que Madagascar soit un exemple pour la sortie de crise. Il faudrait attendre les résultats, le pays n’a plus besoin de troubles. Il serait difficile d’inverser le choix du peuple. Je suis prêt à faire la passation. Ce n’est pas un décret personnel, c’est général. Les chefs d’Institution et les membres du gouvernement ont assisté à la campagne électorale. Ce n’est pas le moment de polémiquer, c’est le conseil de gouvernement qui a pris cette décision».

Atallah Béatrice : « Les élections se sont déroulées dans la sérénité, du moins dans la première demi-journée. Les dispositions prises par la CENI-T ont porté leurs fruits. Pour les électeurs qui n’ont signé qu’une seule fois, ils devraient retourner dans les bureaux de vote pour leur deuxième signature ».

Ibrahima Fall (Mission d’observation de l’Union africaine): « Je considère qu’il y a trois dimensions. Dimensions organisationnelles, les bureaux de vote sont ouverts à temps, les membres du bureau de vote en place. Conformément à la loi. Au point de vue affluence, les Malgaches ont participé massivement au scrutin. Ceci est très encourageant. D’ordre appréciatif, des améliorations considérables ont été apportées. L’Union africaine est pour le moment optimiste mais il est trop tôt pour tirer des conclusions ».

Rajerison Nicole Véronique : « J’ai fait mon devoir de citoyen. Nous sommes représentés dans les 117 bureaux de vote que comptent le Ve arrondissement. Et ils sont deux pour chaque bureau de vote. J’ai beaucoup d’espoir ».

Recueillis par Dominique R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser