- Publicité -
samedi 10 décembre 2022
DomicilePolitiqueEISA - Centre Carter : Pour un cadre juridique sur le financement...

EISA – Centre Carter : Pour un cadre juridique sur le financement de la campagne électorale

Les missions d’observation électorale du centre Carter et de l’institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA) ont fait des déclarations préliminaires sur les élections jumelées du 20 décembre, hier matin, à l’hôtel Le Louvre. L’Eisa propose ainsi la mise en place d’un cadre juridique portant sur le financement de la campagne électorale en vue d’éviter le déséquilibre dans les moyens entre les différents partis politiques et candidats. Au-delà, il serait souhaitable que le pays engage également une réflexion globale sur la question du financement politique. Sur ce même point, le centre Carter regrette l’absence d’un cadre juridique pour réglementer le financement de la campagne électorale.

Au moment opportun. Par ailleurs, le centre Carter encourage vivement la poursuite des efforts pour l’envoi des procès-verbaux par les agents des bureaux de vote et appelle également la CENI-T à publier le plus rapidement possible les résultats provisoires. L’annonce au moment opportun des résultats des élections est un aspect important de la préservation d’un climat postélectoral apaisé et calme. Il serait souhaitable que la publication des résultats soit faite par bureau de vote.

Réconciliation nationale. Toujours dans la période postélectorale, l’Eisa de rappeler que « Madagascar a une histoire de conflits postélectoraux résultant des accusations mutuelles de fraude et de remise en cause des résultats. Cette situation a conduit à plusieurs fois à des crises politiques. Madagascar aborde une étape très critique. La crise que le pays a vécue a ouvert des plaies béantes. Il faut que les protagonistes, vainqueurs comme vaincus, apprennent à être beaux joueurs et à respecter les adversaires d’hier dans un grand élan de réconciliation nationale ». La mission recommande ainsi qu’un processus de réconciliation nationale soit engagé par les Malgaches et que leurs efforts bénéficient de l’appui et de la solidarité de la communauté internationale.  En outre, la mission recommande que des mécanismes spécifiques soient mis en place pour accroître le nombre de femmes élues en vue d’assurer la parité des sexes aux postes de prise de décision.

Dominique R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser