- Publicité -
mercredi 7 décembre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueHery Rajaonarimampianina : Vers un Premier ministre côtier ?

Hery Rajaonarimampianina : Vers un Premier ministre côtier ?

Andry Rajoelina a déclaré devant une cinquantaine de témoins que le poste de PM ne l’intéresse pas.
Andry Rajoelina a déclaré devant une cinquantaine de témoins que le poste de PM ne l’intéresse pas.

Crédité de 52,19 % des voix selon les résultats partiels de la CENI-T, Hery Rajaonarimampianina pourrait être le prochain locataire d’Iavoloha. Celui de Mahazoarivo serait alors un Côtier.

Le président de la République et le Premier ministre ne devraient pas tous les deux, être originaires de la même province une selon certaine règle non écrite. Mais inscrite noir sur blanc dans la Feuille route qui préconise « l’équilibre régional ». L’histoire a montré que les présidents de la République ayant enfreint cette règle, n’ont pas terminé leur mandat. C’était le cas du Président Zafy Albert qui avait nommé Emmanuel Rakotovahiny à la Primature. Même sort pour le président Marc Ravalomanana qui avait remplacé Jacques Sylla par Charles Rabemananjara au début de son second mandat qui a été interrompu avant terme en 2009.

Report de voix. S’il est élu Président, Hery Rajaonarimampianina tirera sans doute une leçon de ce qui est arrivé au Prof. et à « Ramose ». Qui plus est, il devrait sa victoire aux électeurs des 17 Régions qui avaient voté majoritairement en sa faveur. Tout particulièrement dans les Régions SAVA, Analanjirofo, Atsinanana, Vatovavy Fitovinany,  Atsimo-Atsinanana où il a notamment profité au second tour des voix obtenues par le candidat Roland Ratsiraka au premier tour. En effet, même si le report de voix n’est ni automatique ni arithmétique, force est d’admettre que sans tout ou partie des  9 % du candidat du MTS, le poulain de « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » ne caracolerait pas actuellement en tête des résultats publiés par la CENI-T.  Compte tenu de l’écart assez serré de moins de 5 points entre Hery Rajaonarimampianina et Jean Louis Robinson, ce dernier aurait bien pu être le …premier.

Merina. De toute façon, ce ne serait pas « politiquement correct » de la part du candidat n°3 de nommer un Premier ministre originaire des 5 Régions où il a été battu. En l’occurrence, Bongolava, Betsiboka, Itasy, Vakinankaratra, Betsiboka et Analamanga. Ces 3 dernières Régions se trouvant sur les Hautes Terres, il y a peu de chances qu’un « Merina » prenne la tête du prochain gouvernement. Même Andry Rajoelina à qui l’on prête l’intention d’œuvrer à un schéma Medvedev- Poutine, devait déclarer, lors d’une réunion de debriefing tenu à Iavoloha au lendemain du premier tour, que le poste de Premier ministre ne l’intéresse pas. Reste à savoir s’il va changer d’AVIs.

R. O

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser