- Publicité -
jeudi 11 août 2022
DomicileCulturePortrait : Dwa, en route pour Angoulême

Portrait : Dwa, en route pour Angoulême

En route pour le festival d’Angoulême, Dwa prépare actuellement, avec son ami Pov, la sortie de leur deuxième album « Coup d’Etat à Tamatave », la suite logique de « Mégacomplots à Tananarive ». Portrait.

Il y a les blagues de Dwa, celles qu’il partage à travers ses petites cases de BD, dont certaines sont publiées dans un quotidien national et d’autres dans un blog. Et puis, il y a les dessins de Dwa, celles qui paraissent dans des manuels scolaires ou à travers des albums de bandes dessinées. Pour faire court, il s’agit là de Dwa, un des plus grands dessinateurs de sa génération. Et s’il ne l’est pas physiquement, il faut voir ses œuvres et son parcours professionnel pour s’en rendre compte.

Economiste. Né en 1982 à Alatsinainy Bakaro, Dwa, ou Eric Andriantsialonina, est un dessinateur issu d’une famille d’artistes. Son frère, Patrick Andy, est un musicien malgache établi aux Etats-Unis, et sa sœur Mamie a fait partie du groupe Imagine. Mais Dwa, même s’il joue très bien de la guitare, a tracé son destin dans une autre discipline artistique : la bande dessinée. Economiste à la base, Eric poursuit d’abord des études à la Faculté de Droit, d’Economie, de Gestion et de Sociologie à l’université d’Ankatso, avant de prendre un grand virage dans sa carrière et de s’adonner totalement au dessin. Car c’est depuis tout petit qu’il se passionne pour cet art. Il recopie d’abord des bandes dessinées malgaches avant de découvrir les autres styles tels que les comics, le manga et celui des belges. Mais à 10 ans, on se contente de dessiner. Ce n’est que vers la fin des années 90 qu’il suit un cours de dessin, avant de se lancer dans un projet de bande dessinée solitaire où il crayonne durant 3 années ses 264 planches réparties en 5 volumes. Il s’implique davantage en suivant des ateliers BD sur le découpage et l’écriture de scénario au CCAC (ex-IFM). En 2004, Dwa sort « Pions » des éditions Aiza ? Ed, l’une des seules maisons d’éditions ayant promu la nouvelle scène de la BD malgache. Mais il faudra attendre Rémi et Fidy pour que cet artiste assoit sa notoriété sur le plan international.

Perfectionniste. Dwa, c’est un travailleur. Sympathique, blagueur et doté d’un humour infini, c’est un père de 2 petits garçons et un époux amoureux. Limite perfectionniste, c’est un artiste qui garde sa tête sur ses épaules. Dessinateur pour plusieurs publications nationales et internationales, Dwa n’oublie pas pour autant ses engagements en tant que bédéiste. D’ailleurs, ses heures de travail dépassent aisément les 8h conventionnelles, ce qui lui vaut un travail rigoureux que les lecteurs, mais aussi ses employeurs, apprécient à sa juste valeur. Ses amis dessinateurs ont d’ailleurs choisi Dwa, ainsi que son ami et autre talentueux dessinateur très humoristique Riri, de devenir les directeurs artistiques de la prochaine édition du festival Gasy Bulles. En outre, Dwa continue l’aventure de Rémi et Fidy, avec son ami Pov. Après « Mégacomplots à Tananarive », le deuxième album, « Coup d’Etat à Tamatave » sortira d’ailleurs cette année.

En attendant, Dwa sera présent au prochain festival international d’Angoulême. Un nouveau grand rendez-vous, comme ceux des autres festivals dont il a fait partie, tel que le Panaf en Alger, Sismic BD ou encore Cyclone BD. Et c’est pas fini !

Anjara Rasoanaivo

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser