- Publicité -
mardi 6 décembre 2022
- Publicité -
DomicileSociétéINSTAT : Une enquête à l’heure des NTICs

INSTAT : Une enquête à l’heure des NTICs

 Les responsables au sein de ce projet, lors de la conférence de presse hier à l’Instat. (Photo Kelly)
Les responsables au sein de ce projet, lors de la conférence de presse hier à l’Instat. (Photo Kelly)

Utiliser des téléphones portables et des tablettes pour mener une enquête auprès des ménages, l’Instat et le PGDI innovent et profitent des NTICs pour obtenir des données actualisées et rapides, grâce au projet « A l’écoute de Madagascar ».

« A l’écoute de Madagascar », dans tous les sens, au propre comme au figuré. L’Instat, avec l’appui du PGDI2 et de la Banque Mondiale, profite des NTICs pour recueillir des données statistiques dans tout le pays autant dans le secteur économique que social ou encore politique. Ainsi, l’Instat a lancé une enquête par téléphone auprès de 2 000 échantillons de ménages à Madagascar réalisée avec la collaboration du HNI Human Network International. Ces 2.000 ménages répondent aux échantillonnages représentatifs du pays, car issus des zones urbaines et rurales, et couvrant les 22 régions. L’utilisation du téléphone dans tout le pays permet d’une part de réduire les coûts, mais surtout de gagner du temps. Les enquêteurs utiliseront les outils NTICs tels que le téléphone, les tablettes et des chargeurs solaires afin d’être plus efficaces dans leur travail. D’ailleurs, ce processus innovateur permet de récolter constamment les nouveaux problèmes émergents des ménages.  Avec une enquête initiale à domicile, les enquêtes par téléphone constituent un moyen puissant de faire un suivi en temps réel du bien-être des ménages. Outre le bien-être, certains sujets importants relatifs aux ménages seront introduits dans l’enquête dont éducation, bien-être, gouvernance, santé, accès à la micro-finances, emploi.

Anjara Rasoanaivo

Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser