- Publicité -
jeudi 2 février 2023
DomicilePolitiqueRoland Ravatomanga : Retour imminent de Marc Ravalomanana

Roland Ravatomanga : Retour imminent de Marc Ravalomanana

En marge de la cérémonie de remise de distinction honorifique au Ministère des Affaires Etrangères, le Chef de délégation de la mouvance Ravalomanana, Roland Ravatomanga a déclaré qu’ « il est vrai que l’ancien président, Marc Ravalomanana a déjà annoncé que son retour ne devrait pas constituer un blocage à la mise en place de l’Etat de droit, mais pour nous, son retour est une chose acquise et doit être réalisé immédiatement puisque c’est prévu dans la Feuille de route qui demeure une loi ». Selon ses dires, la mouvance Ravalo est persuadée que le retour de l’exilé d’Afrique du Sud est imminent. « Dada » sera donc de retour incessamment. « Actuellement, nous œuvrons dans le sens de la concrétisation de ce projet », a soutenu le ministre de l’Agriculture. Et lui de laisser entendre que la décision revient uniquement à Marc Ravalomanana, à la SADC et à l’Union Africaine qui ont dirigé le processus de médiation à Madagascar. En quelque sorte, Roland Ravatomanga confirme que le régime actuel n’est plus contre le retour au pays du numéro Un de l’Empire Tiko.

Autorisation. Questionné sur le projet de certains leaders du MAPAR qui œuvrent et manœuvrent pour écarter la mouvance Ravalomanana de la Plate-forme pour la Majorité Présidentielle, Roland Ravatomanga de déclarer que « c’est juste une rumeur ». « Nous rencontrons quotidiennement les ministres issus du MAPAR, mais les discussions sont en bonne voie et personne n’évoque ce cas de figure. La mouvance Ravalomanana n’envisage pas de s’écarter du gouvernement actuel, ni du prochain gouvernement que l’on mettra en place prochainement », a-t-il soutenu. Et de réitérer au passage que cette entité politique est disposée à discuter avec toutes les formations politiques. Pour ce qui est de la nomination du Premier ministre, le ministre de l’Agriculture a déclaré que la mouvance ne s’opposera pas quelque soit la décision du président. Il a cependant avancé que le Premier ministre devrait disposer des compétences nécessaires pour la relance économique et capable d’appliquer la politique générale de l’Etat développé par le président de la République. A propos de la rencontre aux Etats-Unis entre des anciens ministres de Marc Ravalomanana avec le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, Roland Ravatomanaga de déclarer qu’en tant que citoyens, ils n’ont pas besoin de demander l’autorisation de l’ancien président, ni du Chef de délégation de sa mouvance pour rencontrer le président.

Davis R

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser