- Publicité -
lundi 30 janvier 2023
DomicileÀ lirePremier Ministre : Les députés Mapar divisés

Premier Ministre : Les députés Mapar divisés

Ces députés choisissent cependant de rester dans le Mapar.
Ces députés choisissent cependant de rester dans le Mapar.

Neuf députés élus sous les couleurs du Mapar se sont démarqués pour convaincre indirectement le président de la République à porter son choix sur le Dr Jules Etienne Roland.

La déclaration faite sur les ondes de la Radio France Internationale(RFI)  par le président Hery Rajaonarimampianina qui a parlé de majorité absolue à l’Assemblée nationale a déclenché une prise de conscience au sein du Mapar d’Andry Rajoelina. Hier, neuf députés élus sous la bannière de cette plate-forme qui a pu faire élire 49 députés lors des Législatives du 20 décembre 2013 se sont démarqués par rapport à leurs collègues de l’ancien président de la Transition. Dirigés par Ndalana Hasina, élu dans le district d’Antanambao Manampotsy, ces députés ont déclaré ne transmettre que la voix de leurs électeurs qui selon eux « constatent que le retard dans la nomination du Premier Ministre a d’impacts négatifs sur le redressement du pays ». « Nos électeurs nous interpellent sur ce retard. C’est pour cette raison que nous sommes obligés de lancer un appel au président de la République pour qu’il nomme le plus vite possible le chef du gouvernement. », a précisé devant la presse hier le député Ndalana Hasina. Cet élu d’un district de l’ex-province de Toamasina de souligner : « Cette nomination doit respecter les termes de la Constitution. »

Deux candidats « légaux ». D’après ces députés élus sous la bannière de la plate-forme « Miaraka Amin’i Prezida Andry Rajoelina », il n’y a que deux candidats Premier Ministre qui ont été présentés dans le délai légal par les entités politiques concernées. « C’est au président de la République de déterminer  quelle entité politique représentera actuellement la majorité absolue à l’Assemblée nationale. », a martelé le député Ndalana Hasina. En fait, même s’ils ne l’ont pas franchement dit lors de leur conférence de presse d’hier, les neuf députés élus sous les couleurs du Mapar voudraient convaincre le président Hery Rajaonarimampianina à porter son choix sur le Dr Jules Etienne Roland. Interrogé sur cet éventuel changement de camp, Ndalana Hasina de répondre : « Nous ne parlons pas au nom du Mapar même si nous sommes élus sous ses couleurs. Nous y restons. Par contre, en tant qu’élus, nous avons le devoir de transmettre la voix et les doléances de nos électeurs. Nos électeurs veulent que le président nomme sans attendre le Premier Ministre car actuellement, le développement au niveau des régions est bloqué faute de nouveau premier ministre et de nouveau gouvernement. » Bref, le Mapar d’Andry Rajoelina est divisé entre Jules Etienne Roland et Haja André Resampa. D’après nos informations, environ 10 autres députés élus sous la bannière du Mapar envisageraient de rejoindre leurs collègues qui se sont manifestés hier à Andrefanambohijanahary.

RAJAOFERA Eugène

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser