- Publicité -
vendredi 3 février 2023
DomicileSociétéMutuelle de Santé Harena – Otiv : Prise en charge de 80...

Mutuelle de Santé Harena – Otiv : Prise en charge de 80 % des frais de soins médicaux des microentrepreneurs

C’est un grand atout pour les microentrepreneurs affiliés à l’Otiv qui voient leur santé en de bonnes mains, à moindre coût.

Créée en 2012, la mutuelle de santé Harena a pris en charge jusqu’à 80 % des frais de soins médicaux de tous les microentrepreneurs affiliés à l’institution de microfinance Otiv Antananarivo. Ce réseau contribue à la facilité d’accès aux soins médicaux des bénéficiaires qui n’auront pas à se déplacer loin, et d’avoir le choix du médecin ou du centre de soins qui leur convient. Dans ce sens, jusqu’à maintenant, plus de 74 prestataires de santé ont déjà rejoint la mutuelle, en l’occurrence, les CHU tels que HJRA, hôpital Befelantanana, et l’hôpital Itaosy, 2 CSB, une trentaine de médecins libres, plus de 30 pharmacies de la capitale, et deux dépôts de médicaments. A noter donc que ce sont surtout les principaux hôpitaux et pharmacies de la capitale et de sa périphérie qui y sont affiliés. Consultations médicales, médicaments génériques, hospitalisations, et opérations chirurgicales, telles sont les grandes actions médicales assurées par cette mutuelle. Une fois que le microentrepreneur est affilié à l’Otiv, il a à payer un droit d’adhésion de 2000 Ar pour accéder à la mutualité, puis doit suivre des protocoles d’accord bien précis vis-à-vis de l’Otiv et les prestataires de santé membres de la mutuelle Harena. A cette étape, il faut cotiser 25 000 Ar par an, par famille composée de 7 membres (suivant le concept familial malgache, donc incluant les concubinages, même les employés de maison) pour ceux qui s’arrêtent aux emprunts d’argent; et 30 000 Ar par an par foyer pour ceux qui sont en possession d’un compte épargne auprès de cette institution de microfinance. Enfin, tous les membres devront obligatoirement toujours se munir de leur carnet d’adhésion à chaque action effectuée auprès des prestataires de santé affiliés à la mutuelle. Une fois ces conditions remplies, les membres n’ont plus à fournir que les 30% des charges médicales restantes.

500 prestataires. D’après les explications de Lizah Nirialisoa, Coordinatrice de la mutuelle de santé Harena, 11 personnes ont déjà pu être opérées grâce à la mutuelle depuis l’année dernière. Et 149 consultations ont été également effectuées. «Il faut préciser que personne ne souhaite être malade. Et tout le monde non plus ne va l’être en même temps, selon les calculs probables de l’esprit de la mutuelle. Ce qui nous permet donc de prendre en charge les membres, s’ils tombent malades», explique-t-elle. Ainsi, elle de préciser que le but de la mutuelle est effectivement d’en arriver à atteindre 500 prestataires de santé pour pouvoir satisfaire les besoins de tout le monde. Une réunion de tous ces prestataires de santé a eu lieu hier au Motel Anosy, dans le but de s’approprier les objectifs de l’Otiv et de la mutuelle Harena.

Arnaud R.

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser