- Publicité -
vendredi, mai 27, 2022
DomicileSociétéSIDPFM : Pour un ministère de la Propriété Foncière

SIDPFM : Pour un ministère de la Propriété Foncière

La conférence de presse du SIDPFM à Anosy hier. (Photo Yvon Ram)
La conférence de presse du SIDPFM à Anosy hier. (Photo Yvon Ram)

Le syndicat des inspecteurs des domaines et de la propriété foncière de Madagascar a tenu une conférence de presse hier à Anosy, sur l’amélioration de ce secteur face aux situations actuelles.

Le SIDPFM a proposé un mémorandum qui sera présenté aux responsables étatiques afin de formuler une nouvelle politique générale pour améliorer ce secteur. L’objectif étant de protéger les droits fonciers, une vision qu’ils estiment faisable pour les prochaines années à venir.  Pour cela, le syndicat interpelle l’Etat sur la mise en place d’un ministère entièrement dédié au foncier. Car le secteur foncier est l’un des plus corrompus, et qui reçoit le plus de plaintes à Madagascar. Ayant connu une réforme en 2005, les objectifs escomptés n’ont pas encore été atteints. Les inspecteurs des domaines regrettent que beaucoup de personnes ou de structures diverses dépendant ou non de l’Etat s’immiscent dans la gestion foncière en général et portent atteinte à la qualité et à l’efficacité des activités, empêchant l’atteinte de ces objectifs, mais aussi au flou total du aux responsabilités non définies des divers départements.

Réforme. Les services fonciers ont été mis en place depuis 118 ans. Il a évolué avec le temps, mais la réforme foncière à travers la lettre politique foncière en 2005 a été la plus marquante. Elle comporte la restructuration, la modernisation et l’informatisation des conservations foncières et topographiques, l’amélioration et la décentralisation de la gestion foncière, la rénovation de la règlementation foncière et domaniale, et le programme national de formation aux métiers du foncier.

Anjara Rasoanaivo

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser