- Publicité -
dimanche 29 janvier 2023
DomicileCultureWeek-end culturel : Plein succès pour toutes les vedettes à l’affiche

Week-end culturel : Plein succès pour toutes les vedettes à l’affiche

Un Jerry Marcos au sommet de son art. (Photo Nary Ravonjy)
Un Jerry Marcos au sommet de son art. (Photo Nary Ravonjy)

Les Tananariviens ont vraiment eu envie de se délasser pendant ces trois jours. Les lieux de villégiature de la capitale et les endroits où il y a eu des spectacles ont été envahis par une foule décidée à se changer les idées.

La sortie de crise n’est pas encore effective, mais les Tananariviens ont voulu ’évacuer le stress de ces derniers temps. Ils sont venus en masse dans les parcs de la capitale et dans les lieux de spectacle. Le Marais Masay, le jardin d’Ambohijatovo, Analakely, le coliséum d’Antsonjombe, le club nautique Ivato, le théâtre de verdure d’Antsahamanitra, le stade annexe d’Ampefiloha et les salles de cinéma ont vu la présence d’hommes, de femmes et d’enfants cherchant à se détendre.

Un Jerry Marcos au sommet de son art au Coliséum. La fête était au rendez-vous depuis le début de la matinée dans cette immense enceinte qui s’est remplie au fur et à mesure. C’est un Jerry Marcos au sommet de son art qui a animé ce coliséum durant toute la journée faisant parfois souffler un vent de folie dans le public. Son show et celui de ses camarades vedettes, Tence Mena, Farah John’s et Simonda furent époustouflants. L’entrée de Dany Engobo et son groupe « Les cœurs brisés » fut plus calme. Les spectateurs peu familier du genre de musique de ces derniers se contentèrent de regarder leur prestation.

Le triomphe de la musique tropicale au Club Nautique Ivato. L’endroit ressemble à une cuvette et tous les ans, à Pâques, il abrite un grand concert rassemblant plusieurs vedettes. Cette année, la tradition a été encore respectée et c’est la musique « mafana » qui a été mise en vedette. Il était difficile de se frayer un chemin dans la foule compacte qui a envahi l’enceinte et qui a vibré aux rythmes de Willy et Nina’s, les vedettes en pleine ascension. Mais l’endroit s’est transformé en chaudron quand les stars, Barinjaka et Tsiliva sont montés sur scène.

Antsahamanitra plein comme un œuf. L’affiche était faite pour attirer un nombreux public et l’attente des organisateurs n’a pas été déçue. Le théâtre de verdure d’Antsahamanitra était plein comme un œuf. Les quatre vedettes féminines de la musique tropicale ont fait un véritable tabac. Stephanie, Nina’s, Onja et Sheylah ont mis en ébullition les milliers de spectateurs venus vibrer aux tubes de ces jeunes femmes très entreprenantes.

Black Nadia fait vibrer le stade d’Ampefiloha. C’était l’un des spectacles les plus courus de ce lundi de Pâques. Black Nadia, la star malgache du coupé décalé, a mis le feu au stade annexe d’Ampefiloha. L’enceinte était presque pleine et le public n’a pas boudé son plaisir. La jeune l’a fait se trémousser sur des airs hyper entraînants. Elle s’est essayée, cette fois-ci, avec succès au tsapiky. Mais d’autres vedettes comme Willy ou Agrad & Skyze ont aussi fait vibrer les spectateurs.

Patrice RABE

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser