- Publicité -
jeudi 2 février 2023
DomicilePolitiqueGouvernement : Quid du rang protocolaire des ministres ?

Gouvernement : Quid du rang protocolaire des ministres ?

Les ministres qui sont devant sur la photo prennent-ils rang avant leurs collègues qui sont derrière ?
Les ministres qui sont devant sur la photo prennent-ils rang avant leurs collègues qui sont derrière ?

On ne sait trop si l’ordre d’énumération des ministres vaut tacitement ordre de préséance.

Dans le décret portant nomination des membres du gouvernement, le ministre d’Etat chargé des Infrastructures, de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire, Rivo Rakotovao est cité en premier. Tandis que le Secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale chargé de la Gendarmerie, le général Paza Didier Gérard ferme le peloton. Loin derrière les deux autres généraux de division.

Domaines réservés. Les ministres prennent-ils rang selon l’ordre d’énumération de leurs noms ? Force est de se poser la question, puisqu’aucun article du décret n°2014-235 du 18 avril 2014 ne le précise expressément. Si c’est tacitement, le ministre auprès de la Présidence chargé des Ressources stratégiques, Lalaharisaina Joéli Valérien est le numéro 3 du gouvernement. Juste avant le ministre de la Défense nationale, le général Rakotozafy Dominique Jean Olivier qui se trouve au 4e rang. Viennent ensuite le ministre des Affaires Etrangères, Razafitrimo Arisoa Lala ; et le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ramanantenasoa Noëline. En somme, c’est le 5 majeur du gouvernement qui est composé notamment des deux domaines réservés du Président de la République, à savoir, la Défense nationale et les Affaires Etrangères, mais aussi d’un ministère de souveraineté, en l’occurrence la Justice. Les deux autres étant le ministre d’Etat et le ministre auprès de la Présidence qui sont des hommes du Président.

Kolo Roger. Le nouveau Grand Argentier Razafindravonona Jean occupe pour sa part le 6e rang, même si le ministère des Finances et du Budget était l’ancien département du Chef de l’Etat. Quant au ministre de l’Economie et de la Planification, le général Raveloharison Herilanto, il est en 7e position. Il précède largement le ministre de la Santé Kolo Roger qui est à la 11e place tout en étant le numéro Un du gouvernement. Le numéro 9 du gouvernement, en la personne de l’ex-Premier ministrable et ministre de l’Industrie, du Développement du Secteur privé et des Petites et Moyennes Entreprises, Jules Etienne, passe même avant le locataire de Mahazoarivo.

Soutien. Le ministre des Travaux Publics, Roland Ratsiraka figure au 15e rang alors qu’il était le premier des candidats à faire officiellement une déclaration de soutien en faveur de Hery Rajaonarimampianina au second tour. Le président du MTS passe notamment après le chef de la délégation de la mouvance Ravalomanana, Rolland Ravatomanga (n°10) qui avait soutenu Jean-Louis Robinson. Le ministre de l’Elevage et de la Protection animale, Randriamampionona Joseph Martin est lui aussi relégué au 22e rang quoiqu’il ait également soutenu le candidat de « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara ». L’autre ministre du MTS, Ramanantsoa Benjamina passe également après les An driantiana Ulrich (n°23), Maharante Jean de Dieu (n°24), et Johasy Eléonore (n°25).

Base. De tout ce qui précède, la question qui se pose est de savoir sur quelle base le rang protocolaire a-t-il été établi. Est-ce en fonction de l’importance des ministères ? Ce qui n’est pas évident car le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la Femme par exemple n’est pas forcément moins important que la Fonction publique, le Travail et les Lois sociales. Est-ce en fonction de la couleur politique ? Ce n’est pas sûr non plus car le ministre Fienena Richard est classé avant Ndahimananjara Johannita alors que le « Malagasy Miara-Miainga » s’était abstenu de donner une consigne de vote en faveur de Hery Rajaonarimampianina au second tour. Contrairement au Mapar qui avait fait campagne pour le candidat n°33. Le rang protocolaire des ministres n’a pas été non plus établi par rapport à l’âge car il y a des dinosaures qui sont surclassés par des jeunes loups.

R. O

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser