- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileSociétéMarchands-trottoirs : « Des places trop petites… une mauvaise organisation de la...

Marchands-trottoirs : « Des places trop petites… une mauvaise organisation de la CUA»

Comme prévu, hier, très tôt dans la matinée, les agents de la CUA ont bloqué toutes les places habituelles des marchands trottoirs afin de les empêcher de retourner sur les lieux. Les concernés ont été invités à rejoindre les lieux prévus, près du Pavillon Analakely et à Behoririka, près de Magro. Aucune résistance n’a été enregistrée. Cependant, ce geste a quand même créé des mécontents, pour plusieurs raisons. Il y a ceux qui se sont plaints de l’étendue de ces places. « Leur superficie ne nous satisfait guère. Elles sont trop petites, environ 1m2 par occupant seulement. Et comment les clients pourront-ils circuler là-dedans », se plaignent certaines personnes. En effet, à part le fait que ces nouveaux endroits prennent la place des rues, leur existence fait également le malheur de ceux des environs. « Comme cela, ils vont envahir les lieux, nous mettant ainsi sous leur ombre… Quelle est cette organisation ? », affirment certains commerçants du pavillon d’Analakely. Selon quelques explications de la CUA, ces marchands trottoirs vont y rester jusqu’à nouvel ordre, pour ne pas dire, pour toujours. « C’est une mesure provisoire », confie-t-on pourtant.

Seulement la matinée. Ce sont les marchands-trotoirs eux-mêmes qui se sont occupés de la distribution des places. Aucun agent de la CUA n’a été trouvé sur les lieux à cette occasion. Ce qui a donné un air de « sakoroka ». Mais en fait, ce sont les commerçants qui se sont disputés des places qui ont donné cette image. « Certains ont gardé plusieurs cases. Il n’y a eu aucune prise de responsabilité de la part de la commune», ont confié quelques commerçants qui n’ont pu obtenir aucune de ces nouvelles places. Mais ce n’est pas tout, si pour la municipalité, cette mesure devait être appliquée depuis hier, la plupart des concernés pensent que c’est pour aujourd’hui. De ce fait, ces derniers n’ont pas voulu rester plus longtemps sur ces lieux, mais seulement la matinée. Ainsi, dès l’après-midi, les rues ont commencé à être bouchées. En tout cas, selon plusieurs témoignages, cette décision de la CUA ne fera que créer encore plus de désordre dans la capitale.

Arnaud R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser