- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicileSociétéDon de sang : 80 volontaires par jour et toujours pas assez

Don de sang : 80 volontaires par jour et toujours pas assez

L’association GMUR et les responsables auprès du CNTS hier, à la banque de sang au HJRA, pour le don des 500 poches à sang. (Photo Nary)
L’association GMUR et les responsables auprès du CNTS hier, à la banque de sang au HJRA, pour le don des 500 poches à sang. (Photo Nary)

L’association GMUR et la mosquée Kodhja Ankorondrano ont donné 500 poches à sang au centre national de transfusion sanguine, pour la banque de sang à l’hôpital HJRA.

Avec en moyenne 80 donneurs par jour, la banque de sang de l’hôpital HJRA pourrait se réjouir. Et pourtant, avec autant de donneurs, des personnes de bonne volonté qui donnent du sang, pour sauver une vie, la banque de sang ne satisfait toujours pas la demande. « Il faudrait 2 fois plus de donneurs pour satisfaire la demande, et cela dépend des prescriptions des médecins » explique la responsable auprès du centre national de transfusion sanguine, dirigé par le Dr Herisoa Fortunée. De plus, cela dépend encore du groupe sanguin, car certains groupes sont assez rares à trouver. « Il faut qu’on arrête de dire n’importe quoi. Le don du sang est gratuit, les poches de sang également » continue-t-elle.

Poches à sang. Hier, l’association GMUR et la mosquée Kodjha Ankorondrano ont offert 500 poches à sang à la banque de sang du HJRA. « Il s’agit d’un don de notre ex-président Mamod Rafik Ramdjee, entrant dans le cadre du ramadan, moment important pour nous où l’heure est au partage » explique Riaz Houssein, président de l’association. 500 poches à sang, qui s’écouleront très vite, à voir le nombre de donneurs de sang au quotidien. « Nous continuons à sensibiliser tout le monde sur l’importance du don de sang » souligne-t-il.

Anjara Rasoanaivo

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser