- Publicité -
lundi 4 juillet 2022
DomicileVisionDes actions opportunes

Des actions opportunes

Il ne reste plus désormais que la mise en place du Sénat pour obtenir les cinq institutions de l’Etat prévues dans la Constitution à savoir, le Président de la République et le gouvernement, l’Assemblée nationale et la Haute Cour Constitutionnelle (HCC).  L’absence de deux membres  désignés par le Sénat n’a pas empêché la HCC de procéder en réunion privée à l’élection de son président. L’heureux élu est  le Haut Conseiller Jean Eric Rakotoarisoa. Le nouveau président de la Haute Cour Constitutionnelle succède à Jean Michel Rajaonarivony  dont le mandat devait prendre fin en 2010. La première mesure qu’il  a envisagée de réaliser est l’actualisation du règlement intérieur qui date de 1991.

Des actions opportunes

               Une nomination  en Conseil des ministres a été accueillie favorablement par le secteur privé.  Alain Rasolofondraibe, PCA de la BOA,  Directeur Général de la société rizicole SILAC (Société Industrielle du Lac Alaotra), est nommé Gouverneur de la Banque Centrale pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois selon les statuts.  Il succède à ce poste à Guy Ratovondrahona décédé subitement en 2013. Sa nomination met fin à l’intérim assuré à ce poste  par Razafimbelo Vonimanitra, Directeur général de la Banque Centrale. Le nouveau Gouverneur  a du pain sur la planche  dans la mesure où il est nécessaire d’avoir une politique monétaire et de change qui  relance l’économie après les cinq années de transition qui l’a fait énormément chutée. Dans cette optique, la Banque Centrale a obtenu au mois de juin dernier une aide à la balance des paiements  d’une valeur de 47,1 millions USD dans le cadre de la Facilité de Crédit Rapide du FMI pour assurer  l’équilibre macro-économique. Toujours est-il que le retour des financements extérieurs devrait améliorer la situation du pays. C’est dans cette perspective que les problèmes  d’importation de carburants qui ont tari les réserves en devises pourraient être résolus.  En fonction de l’offre et de la demande, l’Ariary  qui perd beaucoup de sa valeur en ce moment devrait pouvoir arrêter sa chute libre et  s’apprécier.  Bref, pour les observateurs  la nomination du gouverneur de la Banque Centrale d’une part et l’élection par ses pairs du président de la Haute Cour Constitutionnelle d’autre part, sont des étapes importantes dans la quatrième République.  Ces actions viennent à point nommé  pour  témoigner  la volonté des dirigeants de construire un Madagascar de l’excellence. En effet, les deux personnalités  qui prennent poste sont reconnues dans leur monde respectif pour leur compétence et leur droiture.  Puissent-elles assumer leurs fonctions sans trop de pression.

Zo Rakotoseheno

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser