- Publicité -
samedi, mai 28, 2022
DomicileÀ lireAbus de pouvoir : 700 kilos de cristal confisqués par un Conseiller...

Abus de pouvoir : 700 kilos de cristal confisqués par un Conseiller à la Présidence

vatoCe politicien véreux risque gros dans la mesure où l’avocat de l’opérateur minier menace de faire un « ampamoaka » sur cette affaire.

Quid du changement dans la pratique politique promis par les tenants du régime au début de la quatrième République ? C’est la question que se posent les observateurs face à l’attitude de certains politiciens proches du président Hery Rajaonarimampianina qui usent et abusent de leur statut et de leur pouvoir pour « dérober » les biens d’autrui. C’est le cas notamment d’un Conseiller politique à la Présidence dont le nom est actuellement cité dans plusieurs affaires d’accaparement de cristaux appartenant à des opérateurs miniers. La première affaire concerne un bloc de cristal de 700 kg que ce président de parti politique et non moins leader d’une entité politique signataire de la Feuille de route, a confisqué à un opérateur minier alors que ce dernier venait d’acheter la pierre précieuse dans le District de Kandreho. Ce politicien de renom a été accompagné par son fils lors de cette « action ». Pourtant, d’après les informations, l’opérateur minier dispose bel et bien d’une autorisation d’exploitation en bonne et due forme émanant du Ministère de tutelle. Le nom du Chef district est également cité dans cette affaire. Celui-ci aurait dirigé les éléments des Forces de l’ordre ayant participé à la confiscation de la pierre précieuse. Toutefois, en réponse à une demande d’explication formulée par le Ministère de l’Intérieur, le Chef district aurait dénoncé le Conseiller à la Présidence comme étant celui qui l’a ordonné à confisquer ce cristal.

« Récidiviste ». Quoiqu’il en soit, cette personnalité politique est considérée comme un véritable « récidiviste » dans ce genre d’affaire. En effet, selon nos sources, trois mois seulement après cette première affaire à Kandreho, son nom a de nouveau été cité dans une nouvelle confiscation de pierres précieuses qui s’est produite cette fois-ci du côté de Maevatanàna. Le même politicien se serait encore abusé de son statut de Conseiller politique du président Hery Rajaonarimampianina pour accaparer plusieurs centaines de kilos de cristal. Bon nombre d’observateurs se demandent  pourquoi ce Conseiller politique qui ne dispose d’aucune prérogative, ni en matière économique, ni dans le domaine des Mines, peut-il user de son statut pour intimider et faire pression sur des opérateurs. En tout cas, la Police des Mines a déjà été saisie à la suite d’une plainte déposée par le propriétaire des cristaux. Reste à savoir si ce dernier parviendra à obtenir gain de cause puisque selon nos sources, l’affaire fait actuellement l’objet de nombreuses interventions. Quoiqu’il en soit, ce politicien véreux risque gros dans la mesure où l’avocat de l’opérateur minier menace de faire un « ampamoaka ». La Présidence de la République devrait aussi ouvrir une enquête, ne serait-ce que pour éviter que ce genre de comportement ne ternisse l’image du président Hery Rajaonarimampianina. D’autant plus que depuis un certain temps, des noms de quelques uns de ses proches collaborateurs à Ambohitsorohitra sont cités dans des affaires louches telles que les trafics illicites de bois de rose. Histoire à suivre.

Davis R

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser