- Publicité -
mercredi, mai 18, 2022
DomicileFaits-DiversDéfécation à l’air libre : 13 % de la population en pratique...

Défécation à l’air libre : 13 % de la population en pratique à Itasy

Le taux de défécation à l’air libre a remarquablement diminué dans la région de l’Itasy. Ce résultat est le fruit de l’effort de la région avec les associations et ONG luttant contre cette pratique. « Pendant deux ans, nous n’avons cessé de sensibiliser les gens sur les conséquences néfastes de la défécation à l’air libre. L’association Adema (Association pour le développement Mamolakazo) figure parmi les plus dynamiques dans la lutte » a-t-on expliqué. Une statistique récente a montré qu’il reste 13 % de la population qui continue cette pratique sur les trois districts de l’Itasy constitués de 51 communes et de 513 fokontany. « Le changement de comportement suppose plusieurs paramètres puisqu’avant tout il requiert une approche socio-culturelle. Notre association continue de militer contre la défécation à l’air libre puisqu’il est inacceptable que l’insalubrité règne sur notre région. Tout est sur le bon rail et la preuve, beaucoup de gens ont laissé de côté la pratique », a expliqué le Président de l’association Adema, le Dr Léon Ravelonjato. L’Adema (association) a axé ses priorités sur la construction de W.C et la transformation des matières fécales  en engrais. Les projets ont bien tourné. Etant convaincu de la situation, l’Etat a décidé de prendre l’Itasy comme une région pilote en la matière. Plusieurs organismes nationaux et internationaux collaborent actuellement avec Adema pour soutenir sa bonne cause.

D.R

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser