- Publicité -
lundi 27 juin 2022
DomicileSportsJeux des Iles : 14 disciplines retenues pour Maurice 2019

Jeux des Iles : 14 disciplines retenues pour Maurice 2019

Le tennis malgache a réalisé un  carton plein à La Réunion, mais est le grand perdant à Maurice.
Le tennis malgache a réalisé un carton plein à La Réunion, mais est le grand perdant à Maurice.

Le tennis, une discipline où les Malgaches excellent en réalisant le grand chelem à La Réunion sera le grand absent aux 10e JIOI à Maurice en 2019 sur les 14 disciplines au programme.

A l’issue de la réunion du comité international des Jeux (CIJ) à l’hôtel Gold Crest à Quatre-Bornes, Maurice, la 10e édition a été confirmée à Maurice et les quatorze disciplines des Jeux des Iles de l’Océan Indien (JIOI) 2019 ont été présentées. Les membres du CIJ ont ainsi opté pour l’athlétisme, le badminton, le basket-ball, la boxe, le cyclisme, le judo, l’haltérophilie, la natation, le tennis de table, le football, le volley-ball, le rugby à sept, et le handisport (athlétisme et natation). Le rugby à sept en sera ainsi à sa première incursion dans une édition des JIOI en tant que discipline officielle, ayant été une discipline de démonstration à l’île de La Réunion l’année dernière. Le tennis, le football féminin, le handball et la voile n’ont pas été retenus pour cette édition mauricienne, si elles étaient au programme des Jeux réunionnais.  » On s’en tient à cette décision. C’est vraiment dommage. Le tennis malgache a fait le grand chelem à La Réunion et cette année, on accueillera la Coupe Davis au mois de juillet. La fédération aimerait vraiment connaître les raisons qui ont conduit à cette décision. On va contacter le COM pour en avoir le cœur net » a lancé le président de la fédération malgache de tennis (FTM), Tsialiva Rajaobelina.

Revenant. La réunion du CIJ à Maurice était également une occasion pour cette instance d’élire les nouveaux membres du bureau. Le président du comité olympique seychellois, Antonio Gopal, a succédé au Mauricien Philippe Hao Thyn Voon à la présidence du Conseil International des Jeux (CIJ) à l’issue de l’élection de mercredi après-midi. Un poste qu’il avait occupé de 2004 à 2008 et il a cédé la place au Réunionnais Jean-François Beaulieu lorsque l’organisation des Jeux de 2011 a été confiée à son pays.  Les postes de vice-présidents sont revenus dans l’ordre au président du Comité olympique malgache Siteny Randrianasoloniako, au Maldivien Masooq Ahmed et à Thierry Grimaud de La Réunion. Le secrétaire général est le mauricien Vivian Gungaram et le président du Comité Olympique, le mauricien Philippe Hao Thyn Voon qui assurera aussi la fonction de trésorier. Le poste de 4e vice-président n’a pas été attribué, dépendant sans doute de la position qu’adopteront les Comores.
Le nouveau président du CIJ compte tout entreprendre pour la pérennité des Jeux des îles et une révision des règlements de la Charte. Il souhaite également que les dirigeants comoriens reviennent à de meilleurs sentiments après leur walk-out effectué au cours de la cérémonie d’ouverture hier matin et leur retour précipité dans leur pays. Le CIJ va aussi militer pour la reconnaissance de cette manifestation par le Comité international olympique (CIO).

T.H

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici