- Publicité -
jeudi, mai 19, 2022
DomicileSociétéMunicipalité d’Ambositra : Les artisans ont bénéficié d’un renforcement de capacité

Municipalité d’Ambositra : Les artisans ont bénéficié d’un renforcement de capacité

« Les époux Hary Andrianarivo pour le développement de la ville d’Ambositra »
« Les époux Hary Andrianarivo pour le développement de la ville d’Ambositra »

Le député élu dans le district d’Ambositra, Hary Andrianarivo n’entend pas laisser seule son épouse Vola Rakotovao, maire de la municipalité d’Ambositra dans l’exercice de ses fonctions. Les époux Hary Andrianarivo décident donc de travailler ensemble pour le développement de la ville d’Ambositra .

Vers la fin du mois dernier, une délégation de la Chambre des Métiers et de l’artisanat de l’Ile de la Réunion conduite par son président, Picardo et non moins vice président du conseil régional de La Réunion, a effectué une visite de travail dans la municipalité d’Ambositra. Cette mission fait suite à la visite qu’avaient effectuée les époux Hary Andrianarivo à l’Ile de la Réunion, le 04 décembre 2O15, en vue d’une collaboration  de partenariat avec  cette institution d’île voisine. Outre, le président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, cette délégation était composée, entre autres, de  Melkiore, directeur du centre de formation au sein de cette chambre.

Echanges de formateurs. Le but de la visite de cette délégation est bien évidemment de constater de visu avec les autorités locales conduites par le maire de la municipalité d’Ambositra, dont, entre autres, le président de la chambre de commerce et d’industrie d’Amoron’i Mania, le directeur régional de l’Artisanat, l’avancement des modalités et la forme de cette convention de collaboration. D’un commun accord, il a été conclu que dans un premier temps, il s’agirait d’élaborer une convention de partenariat dans le domaine de la formation des   artisans, entre d’une part, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et d’autre part, la municipalité d’Ambositra et le lycée technique professionnel. Cette convention définit les besoins en formation et en matériels. Par la suite, la chambre des métiers et de l’artisanat enverra une équipe de formateurs des formateurs à  Ambositra et inversement, Ambositra enverra une délégation à l’Ile de la Réunion pour les besoins en équipement.

70%. Une première convention de collaboration qui s’avère fructueuse grâce aux initiatives des époux Hary Andrianarivo et qui ne demande qu’à être concrétisée pour une redynamisation du secteur de l’artisanat à Ambositra  qui occupe plus de 70%  de la population active.

CHAN-MOUIE Jean Anastase

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici