- Publicité -
mercredi 29 juin 2022
- Publicité -
DomicileÀ lireGouvernement Olivier Mahafaly : Boycott du Tim et du Mapar

Gouvernement Olivier Mahafaly : Boycott du Tim et du Mapar

La tâche qui attend le nouveau locataire de Mahazoarivo n’est pas de tout repos.
La tâche qui attend le nouveau locataire de Mahazoarivo n’est pas de tout repos.

Ces deux formations politiques sont sur la même longueur d’ondes quant à la formation du nouveau gouvernement. D’ailleurs, ils n’ont pas proposé de noms de Premiers ministrables au président de la République.

La formation du nouveau gouvernement  focalise l’attention de bon nombre d’observateurs actuellement. Si certains ont émis leur souhait d’en faire partie, d’autres ne voudraient pas y entrer dans ce nouveau gouvernement. C’est le cas notamment du Mapar et du TIM. Selon Guy Rivo Randrianarisoa, questeur 2 à l’Assemblée nationale, « nous n’avons pas proposé de nom pour le poste de Premier ministre, nous n’allons pas entrer dans ce nouveau gouvernement ». Ce Questeur a-t-il parlé en son nom personnel ou au nom de son parti ? Toujours est-il qu’il est le porte-parole de l’ancien président Marc Ravalomanana.

Nouveau gouvernement. Le Mapar a aussi adopté plus ou moins le même ton. Ainsi, d’après le député Naivo Raholdina, « nous sommes majoritaires au sein de l’Assemblée nationale, si on devrait procéder à la nomination du Premier ministre, la proposition devrait émaner du Mapar ». Ce qui ne fut pas malheureusement le cas, ce qui a fait dire au député du 5e arrondissement « nous n’avions pas proposé de noms Premiers ministrables et nous ne ferons pas partie du nouveau gouvernement de Mahafaly Solonandrasana Olivier ». Et lui de conclure : « Hery Rajaonarimampianina aurait dû nous consulter ». Au vu de ces déclarations, MAPAR mise toujours sur l’article 54 de la Constitution qui stipule que « le Président de la République nomme le Premier ministre, présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale…».

Consultations. Ces deux partis ont ainsi les mêmes points de vue concernant le Premier ministre et le nouveau gouvernement. Autrement dit, boycott de ces ceux formations politiques du futur gouvernement de Olivier Solonandrasana Mahafaly. Mais ce qui ne veut pas dire que les autres partis vont leur emboîter le pas. A propos justement de la formation du nouveau gouvernement, il pourrait avoir lieu au plus tard jeudi. D’ailleurs, les consultations ont déjà commencé, hier. Et que la passation se ferait demain (lire article par ailleurs). Soit deux jours après la nomination du Premier ministre.

Dominique R.

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

5 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici