- Publicité -
MG
jeudi 18 août 2022
- Publicité -
DomicileÀ lirePriorités gouvernementales : Mahafaly Olivier attendu de pied ferme

Priorités gouvernementales : Mahafaly Olivier attendu de pied ferme

Le Premier ministre Mahafaly Olivier a prôné la lutte contre la pauvreté.
Le Premier ministre Mahafaly Olivier a prôné la lutte contre la pauvreté.

Le nouveau Premier ministre a reconnu que le contexte politico-social actuel est très difficile.

Malgré la polémique qui a entouré la nomination du nouveau Premier ministre Mahafaly Olivier, la cérémonie de passation entre ce dernier et le Premier ministre sortant Jean Ravelonarivo, a été faite dans les règles de l’art, hier, à Mahazoarivo. Lors de son discours, le nouveau Premier ministre n’a pas caché que le contexte politico-social actuel est très difficile. « En acceptant ce poste, je mesure l’ampleur de la tâche qui m’incombe », a-t-il soutenu. Tout en soulignant au passage que « c’est un gouvernement de combat, le changement dans la continuité ».

Lutte contre la corruption. Le nouveau locataire de Mahazoarivo s’est fixé ainsi comme priorité la lutte contre la pauvreté,  la lutte contre l’insécurité, la lutte contre la corruption et la lutte contre l’exploitation illicite de nos richesses naturelles. Des problèmes récurrents dans notre pays. En ce qui concerne notamment la lutte contre la pauvreté, le pouvoir d’achat des Malgaches ne cesse de dégringoler, ces derniers temps. La lutte contre l’insécurité, c’est le souhait de tout un chacun, mais malheureusement ce n’est pas le cas. La lutte contre la corruption et l’exploitation illicite de nos ressources naturelles, c’est loin d’être réglé, pour ne parler seulement que du trafic illicite du bois de rose. Avec ces priorités gouvernementales qu’il a annoncées, Mahafaly Olivier serait probablement attendu de pied ferme.

Conviction politique. En outre, il a lancé un appel à l’ensemble des politiciens, des élus, des membres de la société civile et même des simples citoyens à se donner la main. « Unissons nos forces même si on ne peut pas avoir la même conviction politique », a-t-il déclaré. Est-ce vraiment une politique d’ouverture, comme il l’a dit ? Wait and see.

Dominique R.

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

10 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici