- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueOrganigramme : Recentrage des pouvoirs au profit du Président

Organigramme : Recentrage des pouvoirs au profit du Président

Le nombre de ministères auprès de la Présidence est passé de 1 à 3 dans le nouveau gouvernement.

Projets présidentiels et Aménagement du Territoire ; Agriculture et Elevage ; Mines et Pétrole. Le rattachement de ces super-ministères à Iavoloha, dénote de la volonté du maître des lieux, d’avoir sous sa tutelle pour ne pas dire sous contrôle, ces 3 départements stratégiques. On se souvient que c’est le président Didier Ratsiraka qui fut le premier à introduire dans l’organigramme du gouvernement un ministère auprès de la Présidence du temps du régime socialiste. Du point de vue institutionnel, le ministre auprès de la Présidence chargé du Plan était plus responsable devant l’Amiral rouge qui concentrait les pouvoirs entre ses mains que devant le PM réduit à un rôle de « Planton Mihaja ».

Régime semi-parlementaire. C’est dire que le rattachement actuel de 3 ministères – et pas n’importe lesquels – à la Présidence est un recentrage de fait des pouvoirs au profit du numéro Un de l’Exécutif. Et ce, même si le Premier ministre garde le portefeuille de l’Intérieur et de la Décentralisation dans un « gouvernement de combat » pour 2018. En tout cas, bon nombre de constitutionnalistes et/ou de spécialistes de sciences politiques s’accordent à dire que c’est un retour au régime présidentiel alors qu’on est censé être dans un régime semi-parlementaire d’après la loi fondamentale de la Quatrième République qui consacre « la séparation et l’équilibre des pouvoirs exercés à travers les procédés démocratiques ». Ce glissement vers un régime présidentiel voire présidentialiste, est la suite logique de l’application de l’article 54 de la Constitution qui redonne au président de la République, le pouvoir de choisir  le Premier ministre sur une liste de candidats remise à Iavoloha par des députés, quand bien même il devrait, selon ledit article, « nommer le Premier ministre présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale ».

R. O

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici