- Publicité -
dimanche, mai 22, 2022
DomicileVisionRetour à la réalité quotidienne

Retour à la réalité quotidienne

La page est maintenant tournée. Après cette semaine mouvementée, c’est le retour à un quotidien fait de difficultés et d’épreuves. L’effet de l’annonce de ce nouveau gouvernement va vite s’estomper et c’est l’attente de son efficacité qui va préoccuper la population. Le personnel des différents secteurs de l’Administration en grève est décidé à ne rien céder.

Retour à la réalité quotidienne

Les Malgaches dans leur ensemble ont accueilli avec une certaine résignation ce gouvernement Mahafaly Olivier qui porte l’empreinte du président de la République. Les commentaires ont été mesurés, mais empreints de beaucoup de lucidité. Ce gouvernement dit « de combat » sera jugé à l’épreuve de la réalité. Il va commencer à se confronter aux problèmes de l’insécurité et de la vie chère. D’ores et déjà, les greffiers et les agents pénitentiaires risquent de durcir leur mouvement en raison du dialogue de sourd avec leur ministre précédent. Celui qui lui a succédé va devoir faire preuve de beaucoup de souplesse pour dissiper les malentendus qui se sont installés. Les nouveaux patrons des forces de l’ordre vont, eux aussi, être attendus au tournant car les citoyens vivent dans la hantise d’être dévalisés. Ces derniers attendent de voir les solutions qui vont être apportées, ou au moins la stratégie qui va être mise en place. Il ne devrait pas y avoir de période d’adaptation de la part des membres de ce gouvernement car les directives du chef de l’Etat sont claires : faire preuve de célérité et d’efficacité. La majorité d’entre eux ne sont pas des novices et ils devraient être tout de suite dans le feu de l’action. Le temps des effets d’annonce est passé et il faut dans la mesure du possible résoudre les problèmes un par un. La semaine qui commence va permettre de voir les premiers gestes des membres de cette équipe gouvernementale. Dans ce cas d’espèce, c’est la première impression qui peut ou non emporter l’adhésion de la population. A charge pour ces derniers de la conforter par la suite.

Patrice RABE

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici