- Publicité -
dimanche, mai 22, 2022
DomicilePolitiqueTrafics de bois de rose : Le pouvoir sommé par les Etats-Unis

Trafics de bois de rose : Le pouvoir sommé par les Etats-Unis

La Secrétaire d’Etat adjointe, Higginbottom Heather a été reçue par le président Hery Rajaonarimampianina hier.

Les Etats-Unis continuent de mettre la pression sur le régime actuel par rapport entre autres, aux trafics illicites des ressources naturelles, à la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. En effet, mises à part les questions liées à la coopération dans les domaines de la santé et l’éducation, ces points brûlants d’actualité ont également été évoqués lors de la rencontre entre le président Hery Rajoanarimampianina et la Secrétaire d’Etat adjointe américaine en charge de l’Administration et des Ressources, Higginbottom Heather qui s’est déroulée hier au Palais d’Etat d’Iavoloha. Le gouvernement américain persiste et signe en exigeant une prise de responsabilité de nos dirigeants. Et ce, afin de mettre fin aux exportations illicites des bois de rose, mais aussi et surtout pour sanctionner les trafiquants. Higginbottom Heather étant le troisième haut responsable américain ayant fait le déplacement à Madagascar pour interpeller les dirigeants malgaches à ce sujet. Hier, la Secrétaire d’Etat adjointe américaine a déclaré : « pour inciter la Communauté internationale à augmenter les aides allouées à la Grande île, les autorités malgaches doivent fournir plus d’efforts notamment dans les domaines de la bonne gouvernance, les défis du développement, ainsi que la gestion et la défense de l’environnement ». En quelque sorte, le haut responsable américain a choisi un langage diplomatique pour réitérer que ces sujets constituent des conditions sine qua non pour le déblocage des aides budgétaires.

« Gros poisson ». A travers la déclaration faite hier par la Secrétaire d’Etat américaine, l’on remarque que les Etats-Unis somment le pouvoir en place par rapport au fait qu’aucun « gros poisson » en matière d’exportation illicite de bois de rose n’ait encore été arrêté. Et ce, bien que de nombreuses listes de trafiquants ont déjà circulé depuis 2014. Nul n’ignore en effet que les questions relatives à la défense de l’environnement constituent une priorité pour le gouvernement américain. D’ailleurs, mercredi dernier, une délégation dirigée par la Secrétaire d’Etat adjointe a visité un site dans le Nord œuvrant dans la lutte contre les trafics illicites de bois de rose. « Les autorités malgaches doivent prendre des mesures pour stopper ce fléau… C’est important », a averti Higginbottom Heather. Des propos pouvant être considérés comme une « mise en garde » contre le laxisme de nos dirigeants face à ce fléau. Il convient de noter toutefois que ce haut responsable américain n’a pas manqué de saluer les efforts déjà entrepris dans le cadre de la mise en place de toutes les institutions de la République. D’ailleurs, la venue des différents hauts responsables dans la Grande île signifie une reconnaissance vis-à-vis du régime Rajaonarimampianina. Pour cette rencontre avec le Chef de l’Etat, la Secrétaire d’Etat américaine a été accompagnée entre autres, par l’Ambassadeur américain Robert T Yamate et la ministre des Affaires Etrangères, Atallah Béatrice.

Davis R

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici