- Publicité -
jeudi 11 août 2022
DomicileSociétéCoopération scientifique malgacho-sudafricaine : Valoriser les résultats de recherches

Coopération scientifique malgacho-sudafricaine : Valoriser les résultats de recherches

Quelques laboratoires scientifiques locaux ont reçu la visite de la délégation sud-africaine.
Quelques laboratoires scientifiques locaux ont reçu la visite de la délégation sud-africaine.

A travers une collaboration scientifique officialisée en 2015, Madagascar et l’Afrique du Sud entendent valoriser les résultats de recherche pour un meilleur impact sur le développement.

Deux jours de rencontres scientifiques ont eu lieu, cette semaine à Antananarivo, entre une délégation scientifique sud-africaine actuellement en visite à Madagascar, et les scientifiques malgaches. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de la collaboration scientifique entre Madagascar et l’Afrique du Sud, scellée il y a quelques mois. En octobre 2015, en effet, a été signée la convention entre la ministre malgache de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie Monique Rasoazananera, et la ministre sud-africaine de la Science et de la technologie, Naledi Pandor, officialisant le début de cette collaboration scientifique en vue de valoriser les résultats de recherche au service du développement. Les domaines ciblés sont alors les plantes médicinales, la cosmétique, les sous-produits miniers, les plantes alimentaires, et la nanotechnologie.

Commercialisation des produits de recherche. La délégation scientifique sud-africaine, dans nos murs depuis le début de la semaine, est composée de chercheurs représentant plusieurs institutions de recherche sud-africaines, conduite par le directeur des relations bilatérales, Skhozile Sikhosana. La partie malgache, quant à elle, est composée de représentants des centres nationaux de recherches, entre autres, le Centre national de recherche pharmacologique (CNARP), la FOFIFA, le Parc botanique et zoologique de Tsimbazaza, le CNRE (centre national de la recherche sur l’environnement), l’Ecole supérieure polytechnique d’Antananarivo, l’INSTN (Institut national des sciences et des technologies nucléaires) ou encore le département de biologie végétale (DBV) de la Faculté des Sciences, Université d’Antananarivo. Des ateliers et des visites de laboratoires, à Ankatso et à Vontovorona ont meublé les deux jours d’échanges scientifiques entre les deux parties, ayant permis d’évaluer les opportunités et esquisses de projets exploitables prochainement. Les Sud-africains ont d’ores et déjà manifesté leur volonté d’appuyer la partie malgache dans la commercialisation des produits de recherches.

Hanitra R.

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

Flash-Eco

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici