- Publicité -
MG
mardi 16 août 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueRemblais au Marais Masay : Ferme mise en garde du ministre Narson...

Remblais au Marais Masay : Ferme mise en garde du ministre Narson Rafidimanana

Le ministre Narson Rafidimanana s’entretenant hier au Marais Masay avec le président du Fokontany d’Amboditsiry.
Le ministre Narson Rafidimanana s’entretenant hier au Marais Masay avec le président du Fokontany d’Amboditsiry.

L’arrêt immédiat des travaux de remblayages en cours au Marais Masay a été ordonné pour éviter le danger réel d’inondation à Tana.

Il a ordonné l’arrêt immédiat des travaux de remblayages de Marais Masay effectués par la Société Sun&Sons. Il a également avancé que le déblaiement du site sera opéré dans un délai relativement court. Il, c’est le ministre auprès de la Présidence chargé des Projets présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement Narson Rafidimanana qui a effectué hier une descente au Marais Masay. « Force est en effet de souligner à ce jour (hier) que les textes interdisant tous travaux de remblayages sur la grande plaine d’Antananarivo restent en vigueur et doivent être respectés par tout le monde, citoyen malgache ou étranger », a martelé ce membre du gouvernement. Avant de rajouter : « Le Plan d’urbanisme Directeur de Grand Tananarive déterminera les zones constructibles et en attendant, il faut s’abstenir de réaliser des travaux dommageables pour les tananariviens. » Le ministre Narson Rafidimanana n’a pas hésité à défendre l’avis de la population environnante qui craint à juste titre le danger réel d’inondation. « Je n’accepterai jamais qu’un opérateur économique, qui qu’il soit, mette en danger la vie quotidienne des milliers de malgaches vivant aux alentours de ce bassin tampon », a-t-il prévenu.

Témoignages. Le ministre auprès de la présidence en charge de l’Aménagement du territoire a par ailleurs fait savoir que « des mesures seront incessamment prises afin d’éviter qu’une telle situation ne se renouvelle ». Narson Rafidimanana a réitéré l’existence du comité technique composé, entre autres, du SRAT, de l’APIPA et de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) qui s’occupe spécialement de cette question de remblayage de la plaine d’Antananarivo. « J’espère que les responsables et les techniciens de la CUA désirent avant tout le bien de la population tananarivienne », a-t-il souhaité. Des témoignages ont été entendus hier lors de la descente du ministre Narson Rafidimanana au Marais Masay. Dont celui du président du Fokontany d’Amboditsiry Andriamahefarinjaka Fenohaja qui a souligné : « Nous assistons impuissants aux débuts des travaux de remblayages, face aux propriétaires munis des autorisations signées par la CUA. » Un habitant du Fokontany d’Amboditsiry s’est même plainte que le mauvais temps de ces derniers jours a déjà entraîné une montée des eaux dans les bas-quartiers de la zone concernée. « On n’ose imaginer ce qui va arriver lorsque les premiers orages de la saison pluvieuse s’abattront sur la ville des Milles », s’est-il exprimé.

R. Eugène

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

3 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici