- Publicité -
samedi 10 décembre 2022
DomicilePolitiqueJustice et paix : Appel au dialogue

Justice et paix : Appel au dialogue

Face aux problèmes sociopolitiques du moment et aux mouvements de contestation qui commencent à prendre de l’ampleur, la Commission Episcopale Justice et Paix propose la tenue d’une table ronde entre toutes les forces vives de la Nation. Cette rencontre sera une occasion pour les tenants du régime d’écouter les cris de souffrance de la population. En effet, dans un communiqué publié hier, Justice et Paix pointe du doigt notamment l’incapacité du régime à assumer sa mission qui consiste à défendre les biens et les personnes. « En trois ans, de nombreuses personnes ont perdu la vie à cause de l’insécurité grandissante qui frappe toutes les régions… Les Malgaches vivent dans une situation d’incertitude totale. Leur avenir reste flou. Les terres sont vendues aux étrangers. L’Administration malgache est gangrénée par une corruption générale et généralisée. A cause du manque de confiance envers les responsables, la Justice populaire est devenue une pratique courante. Les principes de l’Etat de droit sont bafoués. Par ailleurs, la sécurité est réservée uniquement pour les dirigeants ». Pour éviter une nouvelle explosion sociale et pour trouver une solution pérenne à tous ces maux sociaux, la Commission Episcopale Justice et Paix lance un appel à l’endroit des dirigeants actuels afin de favoriser le dialogue. « Le régime doit se mettre à l’écoute de la population », a-t-on martelé. Justice et Paix exhorte également les autorités à faire preuve de transparence dans l’octroi des autorisations d’exploitation des ressources minières. « Il faut arrêter le clientélisme et la corruption dans ce domaine ». Mgr Roger Victor Rakotondrajao, Père Jean Germain Rajoelison et consorts, appellent aussi les autorités à ne pas bafouer la liberté d’expression.

Davis R

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici