- Publicité -
lundi 4 juillet 2022
DomicilePolitiqueAlignement d’indice : Grogne des ex-militaires

Alignement d’indice : Grogne des ex-militaires

Les ex-militaires et les réservistes regroupés au sein de l’association ANAMIRE continuent de hausser le ton pour réclamer le paiement de leur alignement d’indice et leur rappel de moins perçus dont l’Etat refuse de régler depuis l’année 2006. Cela fait donc 10 ans que les anciens militaires revendiquent leurs droits. Jusqu’ici, le régime continue de faire la sourde oreille. Et ce, bien malgré l’existence de l’arrêt n°120 pris en 2010 par le Conseil d’Etat, suite à une requête déposée en 2008 par le président national de l’association ANAMIRE, Ramanatsimba Etienne Jean Noel. Cette décision de Justice a donné gain de cause aux ex-militaires et militaires de réserve. Ces derniers accusent donc le régime actuel de « refus d’exécution d’une décision de Justice ». Dans sa décision, le Conseil d’Etat avait ordonné au Ministère des Finances et du Budget de procéder au règlement de l’alignement d’indice des ex-militaires et militaires de réserve. A l’époque, le président Hery Rajaonarimampianina était le ministre des Finances et du Budget. Pourtant, jusqu’ici, aucune mesure n’a été prise pour appliquer cette décision de Justice. Les nombreuses interpellations lancées par l’association depuis le début de cette affaire restent également sans suite.

Demande d’audience. D’après les explications, l’ANAMIRE a déjà envoyé une lettre auprès de la Présidence de la République au mois d’avril 2014 pour interpeller le Chef de l’Etat par rapport à cette affaire. Le rencontre avec l’ancien Premier ministre, le Général Jean Ravelonarivo n’a également rien donné. En outre, le Bureau permanent du Sénat n’a également donné aucune suite à la demande d’audience déposée au mois d’avril 2016.

Davis R

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici