- Publicité -
vendredi 1 juillet 2022
- Publicité -
DomicileÀ lireHery Rajaonarimampianina à Miarinarivo : Visite sous tension

Hery Rajaonarimampianina à Miarinarivo : Visite sous tension

01-soamahamaninaSelon nos sources, la Préfecture de Police aurait réquisitionné les Forces de l’ordre en vue de cette visite présidentielle.

De source proche de la Présidence de la République, le président Hery Rajaonarimampianina sera en visite dans le District de Miarinarivo ce jour. Inauguration de « zava-bita » et remise de dons dont des kits scolaires pour les élèves des Ecoles Primaires Publiques figurent au menu de ce déplacement présidentiel. Une occasion également pour le chef de l’Etat de constater de visu les réalités socioéconomiques de la population au niveau de la Région Itasy. Toutefois, à l’allure où vont les choses, cette visite risque de se dérouler sous très haute tension. D’après les informations, les habitants de Soamahamanina prévoiraient de réserver un comité d’accueil particulier pour le numéro Un d’Iavoloha. Ces derniers envisagent de profiter de cette visite présidentielle pour exprimer leur mécontentement face à l’exploitation minière de la Société chinoise « Jiuxing Mines » dans la Commune de Soamahamanina. Une délégation des habitants de cette commune rurale envisageraient de se rendre à Miarinarivo ce jour pour organiser une manifestation de contestation. Le président Hery Rajaonarimampianina risque d’être confronté à des banderoles anti-Jiuxing Mines parmi l’assistance. Il n’est pas non plus exclu que le chef de l’Etat se fasse hué par les habitants de Soamahamanina qui exigent le départ des chinois à l’origine de cette exploitation minière.

Barrages militaires. Face aux menaces que pourrait engendrer cette descente du numéro Un d’Iavoloha dans le District de Miarinarivo, des mesures ont été prises au niveau de la Hiérarchie militaire. Selon nos sources, la Préfecture de Police locale aurait réquisitionné les Forces de l’ordre en vue de cette visite présidentielle dans la Région Itasy. Hier, le Chef-lieu du District a déjà été investi par de nombreux éléments armés de l’Emmoreg. Une forte mobilisation militaire a été décidée d’ « en haut lieu » pour maintenir l’ordre et la sécurité. De sources proches des Forces armées, des barrages militaires seront érigés sur la route nationale numéro 1. Par ailleurs, une fouille minutieuse sera opérée sur tous les véhicules qui vont se rendre à Miarinarivo. « Afin d’empêcher le transfert de banderoles depuis Soamahamanina », a-t-on laissé entendre. Même les voitures des particuliers et des journalistes ne seront pas épargnées. La même disposition sera également appliquée pour les taxi-brousses qui desservent cet axe. Les banderoles seront donc confisquées par les Forces de l’ordre. De son côté, le président Hery Rajaonarimampianina va se rendre à Miarinarivo par hélicoptère. Quoiqu’il en soit, bien malgré ces mesures draconiennes, la tension risque de monter d’un cran ce jour au niveau de la Région Itasy.

Davis R

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

8 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici