- Publicité -
vendredi 1 juillet 2022
- Publicité -
DomicileSociétéVakinankaratra : 5 millions de dollars d’investissements privés d’ici à 5...

Vakinankaratra : 5 millions de dollars d’investissements privés d’ici à 5 ans

Somalaval producteur local de peintures, représenté  dans le Vakinankaratra,  figure parmi les exposants de la Vitrine du Vakinankaratra.
Somalaval producteur local de peintures, représenté dans le Vakinankaratra, figure parmi les exposants de la Vitrine du Vakinankaratra.

La vitrine du Vakinankaratra qui en est cette année à sa 19e édition est durant trois journées le haut lieu d’investissements privés.

Socota, Star, Socolait, Holcim et Visy Gasy… Les grands noms de l’industrie de la région Vakinankaratra et qui sont d’envergure nationale et internationale affichent une fois de plus une présence remarquée à la Vitrine du Vakinankaratra qui a ouvert ses portes, hier sur l’Avenue de l’Indépendance d’Antsirabe. Mais les autres entreprises installées ou représentées dans la région ne sont pas en reste. Pour ne citer, entre autres qu’Airtel Madagascar, Telma, Food and Beverage, Guanomad, Fifamanor, Le Relais de Fianar et Somalaval… En tout, ce sont exactement 118 entreprises qui exposent leur savoir-faire et proposent leurs produits dans cette Vitrine du Vakinankaratra où les coopératives et autres petites et moyennes entreprises agricoles font également office de vedettes avec leurs produits du terroir que les visiteurs, professionnels ou particuliers apprécient beaucoup.

Socota. En somme, la Vitrine du Vakinankaratra est une véritable plateforme  de démonstrations des immenses potentialités de cette région où les investissements  privés vont pleuvoir dans les années qui viennent.  En effet, le ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé a déclaré lors de l’ouverture officielle de la Vitrine du Vakinankaratra que d’ici à 5 ans, il y aura pas moins de 500 millions de dollars qui seront investis dans la région. Il s’agit, bien évidemment des investissements privés que vont réaliser les entreprises existantes comme la Star, Socolait et Holcim. Et surtout, le groupe Socota qui met actuellement sur le chantier deux grands investissements.  Il s’agit, en premier lieu du projet  de modernisation et d’extension de la branche textile du groupe qui va mettre sur la table un investissement de 40 millions de dollars. Une extension qui portera à 10.000 le nombre d’employés du groupe. Mais l’autre défi de taille pour le groupe Socota c’est le projet  agro-industriel d’un montant de 35 millions de dollars. Un projet qui boostera à coup sûr l’économie régionale, mais aussi nationale, car il s’agira d’une production à grande échelle, de grains secs, en l’occurrence des lentilles et du haricot blanc et rouge qui seront transformés sur place avant d’être exportés.  A terme, l’objectif est d’exporter 10 000 de grains secs conditionnés par an. Avec ce projet qui impliquera directement les paysans producteurs locaux, le Vakinankaratra deviendra le premier grenier de la région Océan Indien.

Confiance. Ce défi,  Salim Ismaïl, le PDG du groupe Socota et son équipe va le relever avec l’appui  du gouvernement. Plus particulièrement le ministère de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé. Ancien opérateur économique qui a fait ses preuves dans la région Anosy, l’actuel ministre de l’Industrie et du Développement du Secteur Privé, Chabani Nourdine a réitéré la volonté de son département à apporter son appui aux initiatives privées.  Un message bien reçu par les opérateurs économiques du Vakinankaratra qui affichent leur confiance en l’avenir économique du pays. A l’instar de Salim Ismaïl qui a annoncé que depuis le retour à l’ordre constitutionnel, il y a quelque chose qui bouge du côté des autorités qui prennent des initiatives  en faveur par, exemple de l’amélioration du climat des affaires. D’ailleurs, ces 500 millions de dollars d’investissements annoncés  sont la preuve de ce regain de confiance du côté des investisseurs nationaux ou internationaux qui s’intéressent de plus en plus à Madagascar en raison de ses nombreuses potentialités.  La relance économique est partie avec cette perspective de grands investissements privés.

R.Edmond.

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici