- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueCirculation : Les policiers sous pression

Circulation : Les policiers sous pression

Scène burlesque hier après-midi vers 16 heures à Soarano sur la nouvelle 2×2 voies qui fait partie des fameux projets présidentiels. Un policier avait …tiré une charrette par l’arrière. En fait, le brigadier qui faisait la circulation voulait faire sortir le « deux roues » à plateau de la longue file de voitures. Et ce, en l’attrapant par l’une de ses ridelles, tout en rappelant au charretier qu’il n’a pas le droit de circuler en ville à cette heure de la journée. L’homme encore jeune et plutôt débonnaire a vite obtempéré en faisant pivoter le brancard de sa carriole en bois pour faire demi-tour et rouler en sens inverse sur le trottoir. Ce qui avait un tant soit peu calmé le policier qui était visiblement sur les nerfs en cette semaine de la Francophonie.

Cortège. Autre endroit, autre scène. Une heure et demie plus tard, à l’embranchement du By Pass et de la bretelle partant d’Ankadimbahoaka, les policiers étaient également sous pression. Leurs coups de sifflet étaient à la fois stridents et insistants. En fait, ils attendaient le passage du cortège présidentiel qui pointait effectivement à l’horizon. Feux allumés. Avec sirènes et gyrophares dehors. Une ambulance se trouvait parmi la cohorte de 4×4 qui roulait à vive allure en direction d’Iavoloha. Dans l’attente du prochain cortège officiel, la pression était retombée parmi les policiers dont l’un devait d’ailleurs sortir son portable de la poche de son gilet. Si c’était un appel entrant, il a failli tomber au mauvais moment, au mauvais endroit, mais apparemment sur le bon numéro.

R.O

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici