- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueConcours des Douanes : Les conditions d’annulation réunies

Concours des Douanes : Les conditions d’annulation réunies

On s’achemine vers l’annulation des concours des Douanes qui ont été truffés d’irrégularités selon le ministère de la Fonction Publique.

Non-conformité à la légalité, absence de l’égalité des chances, non-respect du secret des délibérations et violation de la convention tripartite. Le secrétaire général du ministère de la Fonction Publique Randriamanantena Alson Christophe et le directeur général de la Fonction Publique  Razafimamonjy Laza Rabary ont affirmé hier devant la presse que les conditions réunies pour l’annulation des concours pour le recrutement des agents des Douanes. « Des irrégularités ont été constatées dès le début. Les textes législatifs et réglementaires ne prévoient pas par exemple qu’un concours pour le recrutement des inspecteurs des Douanes doit se dérouler en trois phases (Présélection, admission et Oral). Ce qui n’a pas été le cas. Le ministère de la Fonction publique a adressé une lettre d’interpellation sur la question à la Direction Générale des Douanes. Celle-ci a répondu que le ministère de la Fonction Publique n’a pas de mots à dire là-dessus. Après cette lettre d’interpellation et pour ne pas être accusé de faire de blocage à l’organisation des concours, le ministère a envoyé une lettre de réserve au ministre des Finances et du Budget », ont martelé ces responsables.

Quatrième personne. Parlant de la violation de la convention tripartite, le DG de la Fonction Publique d’expliquer : « Pour l’organisation de tout concours administratif, il y a toujours ce qu’on appelle une convention tripartite. La convention est signée par un représentant du ministère de la Fonction publique en tant que garant des procédures, le directeur général du Bianco qui assure la sécurisation du concours et le directeur général des Douanes en tant qu’organisateur. Or, cette fois-ci, une quatrième personne s’est invitée dans la convention. Il s’agit du DG de l’Audit Interne. Nous avons accepté, mais avec un statut d’observateur et non de décideur. Ce qui n’a pas été le cas au fil du temps. Cette quatrième personne s’est imposée en véritable décideur. Ce qui a bouleversé la situation. » Quant à l’absence de l’égalité des chances dans les concours pour le recrutement des agents des Douanes, le SG du ministère de la Fonction Publique de dénoncer : « L’égalité des chances des candidats n’a pas été respectée. En phase d’admission, les 8 000 candidats en province ont été invités à rejoindre Antananarivo à leurs propres frais. Or, lors de leur dernière session parlementaire, les députés et les sénateurs ont demandé à ce que l’organisation des concours administratifs soit décentralisée. »

Logiciel parallèle. Razafimamonjy Laza Rabary a également révélé hier que les secrets de la délibération ont été violés. « Les résultats ne sont pas encore officiellement publiés, alors que des candidats ont fait déjà leur arrosage. J’affirme qu’au moment où je parle, le ministre de la Fonction Publique n’a pas encore vu les résultats de ces concours.» A propos de ces résultats, ce DG de la Fonction Publique de déplorer : « Durant les tests de présélection, le logiciel conventionnel Aharihary n’a pas été le seul utilisé.  La Direction Générale des Douanes a utilisé un logiciel parallèle. Ce qui était à l’origine des incohérences dans les résultats. » En ce qui concerne le fait que les résultats n’ont pas été publiés 48h après les délibérations faute de signature du ministre de la Fonction Publique, le DG de la Fonction Publique d’expliquer : « L’article 26 du décret 2011-446 prévoit que les résultats doivent être publiés au plus tard 48h après les délibérations, certes, mais, pourquoi n’ont-ils pas évoqué le fait qu’ils ne sont pas arrivés à organiser un concours en un an ? Pour un concours administratif à plusieurs phases, le délai maximum qui va de sa conception à la publication de ses résultats officiels, ne doit pas excéder 8 mois. » Ces techniciens du ministère de la Fonction Publique de conclure : « A cause de ces irrégularités fragrantes, nous proposons l’annulation des concours pour le recrutement des agents des Douanes. Le ministre de la Fonction Publique est la seule personne habilitée à prendre cette décision. »

R. Eugène

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici