- Publicité -
jeudi 11 août 2022
DomicileVisionMai, mois de tous les dangers

Mai, mois de tous les dangers

 Mai est le mois de toutes les révolutions à Madagascar. C’est toujours à cette période de l’année que les contestations ont été à leur apogée et ont ébranlé les régimes qui se sont succédé depuis l’indépendance. Bien que la population se soit assagie et rechigne à descendre dans la rue, on sent quand même une certaine fièvre au sein de l’opinion et est bien malin celui qui peut prédire ce qui peut se passer durant ce mois de mai propice aux revendications.

Mai, mois de tous les dangers

Le mois de mai s’est ouvert avec les manifestations des travailleurs. Les pancartes brandies par ceux qui ont défilé portaient des slogans portant sur les conditions des travailleurs et exigeant une amélioration de leur situation. Les mots d’ordre étaient somme toute classiques, mais les militants syndicaux n’ont pas caché leur volonté de se faire entendre des employeurs, mais également des dirigeants du pays. Le mois de mai coïncide également avec l’ouverture de la 1re session ordinaire de l’Assemblée nationale. Les députés se sont donc retrouvés hier à Tsimbazaza pour une première séance relativement calme. Cependant, des rumeurs de motion de censure ont circulé bien avant, colportées par des parlementaires mécontents du remaniement à minima opéré récemment. Certains d’entre eux n’avaient, dit-on, pas caché leur détermination à aller jusqu’au bout. Même si la situation semble s’être calmée après de tractations faites en coulisse, le feu, comme on dit, couve toujours sous les braises. Les frondeurs peuvent monter au créneau à tout moment. Ils peuvent même se montrer virulents si le pouvoir ne lâche pas du lest pour les calmer. Cette session de l’Assemblée est surtout destinée à examiner des projets de loi et à adopter ceux qui contribuent à la bonne marche des affaires du pays. L’appel au « fihavanana » et à la responsabilité de tout un chacun lancé par le président de l’Assemblée nationale est fait pour calmer le jeu. Sera-t-il entendu ? En tout cas, depuis toujours, on a dit que mai est le mois de tous les dangers.

Patrice RABE

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici