- Publicité -
dimanche 14 août 2022
- Publicité -
MG
DomicileVisionLe Pen ou Macron ? Le choix sera capital dimanche prochain

Le Pen ou Macron ? Le choix sera capital dimanche prochain

A J-4, les électeurs français sont pour la plupart déjà fixés dans leur choix. Mais, bien que l’on estime à juste titre qu’Emmanuel Macron l’emportera dimanche prochain, un léger doute s’est quand même insinué dans l’esprit de certains observateurs. Le débat d’hier soir a été suivi par plusieurs millions de téléspectateurs, preuve que les Français voulaient une dernière fois forger leur jugement. Les échanges furent intenses et l’incertitude est toujours aussi forte sur le nom du prochain président de la Ve République.

Le Pen ou Macron ? Le choix sera capital dimanche prochain

Cette élection de dimanche prochain se jouera certes sur le report des voix des électeurs des candidats éliminés au premier tour. Un certain nombre des partisans de ces derniers ont annoncé clairement leur préférence. Dans cette optique, Emmanuel Macron est assuré du vote de nombreux sympathisants de la droite et du centre et d’une partie des partisans de Jean Luc Melenchon. Mais la décision de ce dernier de ne pas donner de consigne de vote laisse planer le doute et peut peser sur le choix de ceux qui l’ont soutenu. Le problème qui se pose maintenant est celui d’une forte abstention de ces derniers ou de leur recours au vote blanc. Cela affaiblira d’autant plus le score d’Emmanuel Macron qui verra son avance fondre très vite. Ces Français qui agissent ainsi renvoient dos à dos les deux candidats. Et pourtant, il s’agit dimanche prochain d’un véritable choix de société qui devra s’opérer. Tout oppose Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Leurs programmes sont aux antipodes l’un de l’autre. Le premier est un partisan de l’Europe et veut conforter la place de la France en son sein. Il veut mener des réformes audacieuses dans un esprit de véritable concertation. Il désire tourner le dos au socialisme mené durant ces cinq dernières années. Il est décidé à garder l’Euro. La candidate du front national, Marine Le Pen, a réussi à dédiaboliser son image et se présente comme la candidate du peuple. Ses prises de position initiales ont été très vite assouplies. Partisane de la sortie de l’Union Européenne, elle a très vite annoncé qu’elle négocierait avec Bruxelles et soumettrait les résultats à un référendum. Sur le plan monétaire, elle a choisi d’utiliser l’Euro à l’extérieur du territoire national et le Franc à l’intérieur. Ce sont donc deux visions totalement différentes de l’avenir de la France qui sont proposées aux Français. Leur choix est capital.

Patrice RABE

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici