- Publicité -
jeudi 11 août 2022
DomicileEconomieProgrammes appuyés à hauteur de 122 millions d’euros

Programmes appuyés à hauteur de 122 millions d’euros

122 millions d’euros de dons, soit près de 415 milliards d’Ariary ont été octroyés par l’Union européenne. Ce fonds comprend 40 millions d’euros pour le Programme de Renforcement Institutionnel vers le Développement de la Résilience Agricole (RINDRA) ; 50 millions d’Euros pour le programme d’Appui au Financement de l’Agriculture et aux Filières Inclusives dans le Nord de Madagascar (AFAFI-Nord) ; 30 millions d’euros pour le programme d’Appui Budgétaire (SBC II) pour l’exercice 2017 ; et 2 000 000 d’euros pour la facilité de coopération technique.

Selon ses promoteurs, le Programme AFAFI-Nord bénéficiera aux régions Diana, Sava et Analanjirofo et permettra de renforcer et de moderniser l’agriculture qui devra être durable, inclusif et performant. Il vise une amélioration de la gouvernance du secteur agricole, l’augmentation des revenus des ménages, l’amélioration de la sécurité alimentaire, en vue de renforcer la lutte contre la pauvreté. Par ailleurs, d’autres régions du centre et du Sud du pays pourront également bénéficier de projets du même type.

En ce qui concerne le Programme RINDRA, l’objectif est de mettre en place un outil financier permettant aux producteurs ruraux d’accéder à des financements et services de proximité, à travers le Fonds de Développement Agricole (FDA) et les Fonds Régionaux de Développement Agricole (FRDA). Dans ce cadre, le Programme vise à assurer l’opérationnalisation des institutions publiques et parapubliques du secteur Agriculture – Elevage – Pêche – Environnement (AEPE). Plusieurs actions ont déjà été menées dans ce cadre si l’on ne cite que la mise en œuvre de la Politique nationale de la canne à sucre, l’appui au secteur des ressources halieutiques, la gestion collaborative des parcs nationaux, etc.

Par ailleurs, les deux autres conventions concernent l’appui budgétaire au titre de l’année 2017, qui permettra d’améliorer la qualité des services publics pour la population ;  et la facilité de coopération technique qui permettra de renforcer le capital humain. En somme, ces conventions de financement illustrent et renforcent le renouvellement et  la pérennité de la coopération entre l’Union européenne et Madagascar.

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici