- Publicité -
MG
mercredi 17 août 2022
- Publicité -
DomicileFaits-DiversChristianisme : Le Global Day of prayer du 25 mai au 4...

Christianisme : Le Global Day of prayer du 25 mai au 4 juin à Madagascar

« L’adhésion de la population malgache au mouvement du Global Day of Prayer nécessite encore une information et une sensibilisation à grande échelle », selon les dires des organisateurs.

En amont de l’ouverture de la célébration du « Global Day of Prayer », les organisateurs ont tenu une conférence de presse hier, visant à informer le grand public sur les tenants et les aboutissants de cette journée mondiale de la prière.

Né à Cape Town (Afrique du Sud) en 2001 sous l’impulsion du businessman sud-africain Graham Power, le Global Day of Prayer a commencé à être célébré à Madagascar en 2003. Actuellement, 200 pays adhèrent à ce mouvement de prière. Le verset 2 Chroniques 7.14 est en quelques sortes la devise du global day of prayer: « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, (…) je guérirai son pays. »

10 ; 1 et 90. Ce sont les chiffres-clés de la célébration de la journée mondiale de la prière. 10 jours de prière à compter du jeudi de l’Ascension, ce sera donc à partir du 25 mai. 1 jour de prière pour le Global Day of Prayer, le 4 juin, au temple FJKM Isotry Fitiavana à 15 heures. « Tous les chrétiens sont invités, quelle que soit leur dénomination », stipule un passage du communiqué ; conformément à l’étymologie du mot religion : reli-gare, signifiant « relier les gens ». D’après les organisateurs : « Cette journée sera l’occasion de promouvoir un christianisme conscient, fédérateur et solidaire », ce qui semble relever d’un combat ardu, vu le contexte actuel. La journée du 4 juin sera suivie de 90 jours d’actions de bienfaisance qui créeraient un cercle vertueux de bénédiction pour les croyants et la société.

10 sujets. La célébration du Global Day of Prayer sera marquée par 10 sujets principaux de prière. Les sujets considérés à juste titre, comme étant « brûlants », dans la société malgache contemporaine, à savoir : la religion, la culture, l’économie, l’éducation, la famille, la politique, les médias, l’insécurité, la corruption et la santé publique. Croyant fermement au verset Jacques 5, 16b : « ….La prière du juste est d’une grande efficacité », ceux qui intègrent le mouvement pense que ces 10 jours de prière intense, auront un impact positif sur la vie de la nation.

Luz R.R

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici