- Publicité -
jeudi 11 août 2022
DomicileSociétéAutisme Tour 2017 : 1% de la population malgache atteint du tremble

Autisme Tour 2017 : 1% de la population malgache atteint du tremble

Initiative menée par l’association Autisme Madagascar, Autisme Tour 2017 s’achève sur un bilan sombre sur la réalité de l’autisme et des autistes à Madagascar.

Inexistence totale d’appui aux familles, marginalisation des enfants atteints d’autisme par la société qui les entoure, incompréhension des membres de la famille, ce sont là le quotidien des autistes de la Grande Ile. Une situation qui ne fait qu’envenimer les choses étant donné que l’autisme correspond à un trouble du développement humain caractérisé par une interaction sociale ou une communication atypique. C’est pour faire face à cette situation que l’association Autisme Madagascar a pris l’initiative d’inviter le Dr Pierre Sans dans le cadre du projet Autisme Tour 2017. Ayant accompli sa mission, le Dr Pierre Sans délivre ses constats et ses conclusions. Il dénonce entre autre la « maltraitance à l’égard des autistes et des scandales médicaux ». Entre autres, des « surdiagnostics d’épilepsie et des prescriptions abusives d’EEG, de dépakine et de Gamalate ». Le Dr Pierre Sans a également révélé que « bon nombre de praticiens confondent les troubles de l’audition et l’autisme enfermé dans sa bulle ». « Ce qui se manifeste par des opérations ORL pratiquées sur des autistes » ajoute le médecin. Avant d’informer que « le coût des prestations médicales et paramédicales de type psychomotricité et orthophonie est hors de portée de l’immense majorité de la population malgache ».

Satisfaction. Entrant dans le cadre de l’objectif principal de l’association Autisme Madagascar, le projet Autisme Tour, en plus d’avoir permis à faire les constats cités ci-dessus, a permis de former 50 praticiens locaux au diagnostic de l’autisme. Des soutiens psychologiques et techniques à environ 100 parents, le diagnostic gratuit d’au moins soixante-dix enfants ainsi que l’édition de milliers de guides gratuits en version malgache et française pour les parents et les écoles ont également pu être effectués durant un mois. Et toujours dans l’optique de doter les praticiens locaux du savoir-faire nécessaire dans le diagnostic et la prise en main des autistes, trois séminaires ont pu être organisés au profit des étudiants en psychologie et en travail social. Ce qui constitue une étape importante dans les luttes menées par l’association Autisme Madagascar.

José Belalahy   

- Publicité -
Jovena
- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
299,440FansAimer
1,213AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici