- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicileSociétéCTD Amoron’i Mania : 61 communes formées en protection sociale

CTD Amoron’i Mania : 61 communes formées en protection sociale

Rakotomila, Directeur de la CNaPS, lors de travaux de groupe à Ambositra.

La semaine dernière, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation et la CNaPs (Caisse nationale de Prévoyance sociale) ont conjointement organisé un atelier de formation en protection sociale des agents de 61 communes de la région d’Amoron’i Mania. D’un point de vue global, le but en était de rendre effective la bonne gouvernance, par l’amélioration de l’administration des ressources humaines.

CTD.  Le bon fonctionnement des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) garantit, en partie l’effectivité de la décentralisation à Madagascar. Or, pour que celles-ci puissent fournir les services adéquats à leur communauté d’implantation- pour un développement partant de la base-, il faut que leurs ressources humaines soient qualifiées et impliquées. Leur implication quant à elle, passe également par leur protection sociale. Comme l’a rappelé Mme Ravakiniaina Andrianaivo, Préfet d’Ambositra : « La sécurité sociale des employés au sein des CTD est une obligation et non un choix ». C’est dans cette optique qu’a été organisé l’atelier, qui cadre aussi dans la convention entre le MID et la CNaPS et dont la région Amoron’i Mania est la septième bénéficiaire. Parmi les agents communaux, étaient principalement ciblés les maires et leurs conseillers ainsi que les secrétaires trésoriers comptables. Une attention a été également accordée aux agents communaux « jeunes », car c’est durant la jeunesse que l’avenir se prépare. Concrètement, cotiser pendant la jeunesse permet de vivre une retraite à l’abri du besoin, grâce à une pension pour le moins conséquente.

Refonte et constats. Par ailleurs, au cours de l’atelier,  le Directeur administratif et financier de la CNaPS, Rakotomila a annoncé la refonte du Code de Prévoyance sociale ; refonte déjà effectuée au sein de la CNaPS, mais encore en attente de l’approbation des parlementaires. Une refonte qui prévoit des améliorations et une évolution dans la protection sociale à Madagascar. En outre, la formation a permis aux parties prenantes de constater de visu les problèmes relatifs au non-paiement des cotisations, lesquels pourraient être résolus par l’autonomie financière de la commune induite par l’amélioration des recettes de celle-ci. Après Amoron’i Mania jeudi et mercredi dernier, ce sera à la région Betsiboka de bénéficier de cette formation organisée conjointement par la CNaPS et l’Amoron’i Mania.

Luz R.R

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici