- Publicité -
samedi 1 octobre 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueMarc Ravalomanana : « Je serai à Mahamasina samedi avec 40...

Marc Ravalomanana : « Je serai à Mahamasina samedi avec 40 000 personnes »

Marc Ravalomanana appelle ses partisans à ne pas répondre aux provocations.

L’ancien président est prêt à relever le défi le 8 juillet prochain malgré l’interdiction controversée de la préfecture de police d’Antananarivo. Ses partisans poursuivent aujourd’hui au stade de Mahamasina  leur répétition de zumba.

Le ton se durcit du côté du TIM après la décision du préfet de police d’Antananarivo d’annuler l’autorisation qu’il a délivrée pour la tenue d’un culte et des événements festifs au stade de Mahamasina samedi prochain. « Je serai à Mahamasina samedi prochain avec 40.000 personnes. », a déclaré hier Marc Ravalomanana lors d’une conférence de presse à l’hôtel de ville d’Analakely. Le président national du « Tiako I Madagasikara » de s’adresser à l’endroit de ceux qui veulent l’entendre : « Ne nous prenez pas pour des gamins. Nous ne sommes pas des novices en politique. Cela fait 15 ans que nous faisons de la politique. Il ne faut pas exciter un chat qui dort. Nous ne pouvons pas plaisanter sur nos droits. Je vous demande ainsi avec tout le respect que je vous dois de nous laisser organiser un culte œcuménique et des événements festifs à Mahamasina. Il n’y aura ni de discours politique, ni de déclaration politique critique envers le régime, ni des provocations. Vous allez voir à Mahamasina des gens qui chantent, qui font de la zumba et qui se partagent le gâteau du 15e anniversaire du TIM. »

Sécurité. Marc Ravalomanana a donné hier ses consignes à ses partisans : « Soyons prudents. Mobilisons nos compatriotes à venir à Mahamasina samedi prochain. Evitons d’amener des personnes en qui nous n’avons pas confiance. Vérifions bien les gens qui nous entourent quand nous serons arrivés au stade de Mahamasina. » Le président national du TIM a également répondu au préfet de police d’Antananarivo qui a évoqué des raisons de sécurité pour motiver l’annulation de sa décision : « Ne vous inquiétez pas monsieur le préfet de police. Nous sommes là pour assurer la sécurité de nos partisans à Mahamasina. Pour le maintien de l’ordre, notamment à l’extérieur du stade durant l’événement, nous pouvons collaborer comme vous avez fait à Mahamasina lors du défilé militaire du 26 juin. Pourquoi avez-vous pu le faire le jour du 26 juin et ne pouvez pas le faire le 8 juillet prochain ? » Marc Ravalomanana a mis les points sur les « i » après des négociations que ses émissaires ont eues hier avec la préfecture de police : « Il n’est plus question ni de reporter la date de 8 juillet, ni de changer l’endroit. Nous sommes déjà engagés. Nos partisans venant des provinces sont déjà en route pour la Capitale malgré les intimidations des autorités locales qui menacent également les journalistes qui véhiculent le rendez-vous du 08 juillet.»

Faux renseignements. L’ancien président Marc Ravalomanana a affirmé hier que les renseignements reçus par la préfecture de police d’Antananarivo sont faux. « Nous avons aussi nos services de renseignement. Jusqu’ici, rien n’est à craindre à Mahamasina le 08 juillet prochain. Ce qui ne nous empêche pas de prendre toutes les précautions nécessaires et les mesures qui s’imposent pour éviter les tentatives de personnes malintentionnées. », a-t-il souligné. Avant de conclure : « En fait, ce n’est pas pour des raisons de sécurité que le préfet de police d’Antananarivo s’est rétracté en annulant l’autorisation qu’il a lui-même délivrée. C’est pour d’autres raisons qui sont certainement politiques. Le préfet de police d’Antananarivo aurait subi des pressions.» En tout cas, il n’est pas question pour Marc Ravalomanana et ses partisans de reculer. Ils sont sur le point de non-retour. Reste à savoir si le régime en place changerait de position après le retour au pays du président Hery Rajaonarimampianina qui a assisté au Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine à Addis-Abeba.

R.Eugène

- Publicité -
- Publicité Google Ads -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,424AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici