- Publicité -
mercredi 29 juin 2022
DomicilePolitiqueFaly Ramakavelo : Pour une réforme constitutionnelle

Faly Ramakavelo : Pour une réforme constitutionnelle

Avec un constat amer depuis une cinquantaine d’années d’indépendance ou d’un semblant d’indépendance (c’est selon), les analystes estiment qu’il est plus que loisible voire impératif de procéder à une réelle décentralisation. « Si les problèmes persistent à Madagascar, c’est dû à l’absence de décentralisation effective car tous les pouvoirs sont concentrés au niveau central », a indiqué Faly Ramakavelo, un observateur de la vie politique. Et lui de continuer que « si vous sortez de la capitale, vous allez vous apercevoir que la présence étatique se fait moins ressentir ». Pour lui, les mêmes scenarii se répètent : ceux qui sont au pouvoir ne font que consolider leurs attributions et « il est loin d’être étonnant que les crises se répètent souvent ». La décentralisation est donc la bienvenue avec en parallèle l’amendement de la Constitution.

Pas de fédéralisme.Si l’on devait procéder à la réforme de la Constitution, il est hors de question que seuls les techniciens et les juristes l’élaborent. « Il faut que cela parte de la base, c’est-à-dire du Fokonolona », poursuit Faly Ramakavelo. Ce qui fait que la réforme constitutionnelle sur laquelle il met l’accent ne consacrera guère le fédéralisme car ce type d’Etat favorise les provinces. Cet avis est d’ailleurs appuyé par le professeur Jean Michel Rasolonjatovo. « Nous n’avons pas de problème de nationalité. C’est la raison pour laquelle l’on n’a pas besoin de recourir au fédéralisme », a affirmé ce magistrat. Nombreuses personnalités politiques ont demandé à ce qu’une élection constitutionnelle ait lieu mais apparemment, cela est toujours resté lettre morte.

Aina Bovel

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici