- Publicité -
samedi 2 juillet 2022
- Publicité -
DomicilePolitiqueIles éparses : Le « Vovonana Mampiray » exige l’ouverture des négociations

Iles éparses : Le « Vovonana Mampiray » exige l’ouverture des négociations

L’ancienne juge international Arlette Ramaroson.

Le « Vovonana Mampiray » dirigé par l’ancienne juge internationale, Arlette Ramaroson, a adressé une lettre de remerciements au président Français Emmanuel Macron le 18 juillet dernier. «Après votre déclaration selon laquelle la colonisation est un crime contre l’humanité et votre entretien avec notre Président, ce dernier a confirmé que les îles incriminées appartiennent à Madagascar. Nous vous en sommes reconnaissants et nous vous remercions infiniment de ce geste qui honore la France, fervent défenseur des droits de l’homme, fidèle à sa célèbre devise « liberté, égalité, fraternité », lit-on dans cette lettre. Néanmoins, le « Vovonana Mampiray » exige à ce que ces propos se concrétisent et pour ce faire, il réclame, par voie de conséquence l’ouverture des pourparlers entre la France et Madagascar. « Nous voudrions en conséquence conformément aux résolutions précitées, que vous entamiez le processus de négociations en vue de la remise officielle de ces îles entre les mains du peuple malgache et nous souhaitons de tout cœur que cela se fasse dans la paix, l’amitié, la fraternité et le « Fihavanana» si cher au peuple malagasy ». A suivre.

Recueillis par AinaBovel

- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici