- Publicité -
jeudi 1 décembre 2022
DomicileEconomieEchanges : Des douaniers américains à Madagascar

Echanges : Des douaniers américains à Madagascar

Les échanges entre les douanes malgaches et américaines s’intensifient. La Direction Générale a reçu du 31 juillet au 4 août dernier des agents de l’administration douanière américaine, « l’US Customs and Border Protection », pour une mission de suivi et de contrôle.

De par son appartenance à l’Organisation Mondiale des douanes, les douanes malgaches bénéficient d’opportunité d’échange de meilleures pratiques de partage d’expérience et de collaboration avec d’autres administrations douanières. C’est dans ce contexte qu’elles ont accueilli les douanes américaines « l’US Customs and Border Protection » pour une durée d’une semaine. Cette visite s’était surtout focalisée sur une coordination des actions en lien à la mise en œuvre de l’AGOA à Madagascar et en une visite de contrôle au  sein de sept entreprises franches majeures à Antananarivo.

Les descentes faites au sein de ces usines ont été concentrées sur le contrôle et vérification documentaire des registres administratifs, législatifs et commerciaux de l’entreprise, la conduite de série d’interviews auprès des responsables au sein de l’usine et de la visite de la chaîne de production. Aucune anomalie majeure n’a été constatée. Par ailleurs, les deux parties ont été unanimes sur les efforts et les innovations que les entreprises bénéficiaires de l’AGOA ont mis en œuvre et que les accompagnements et informations dispensées par les douanes malgaches leur ont été bénéfiques.  Les visites d’usines, comme celles-ci, menées conjointement par les douanes malgaches et les douanes américaines, témoignent de l’engagement constant de l’administration douanière dans leur position de garant du respect des règlementations et procédures liées à l’AGOA.

Pour rappel, cela fait près de trois ans que l’AGOA – Africa Growth and Opportunity Act –accord de libre-échange entre les Etats-Unis et certains pays africains, a été réintroduit à Madagascar. Les retombées économiques et sociales ne sont pas moindres. Ne serait-ce que pour l’année 2016 qui a vu une augmentation de production de 47,5 millions de dollars en termes de valeurs par rapport à 21,9 millions de dollars pour 2015.  Pour le premier trimestre de 2017, en phase avec le nombre d’entreprises agréées au nombre de 32 dont 18 ayant déjà exporté, le volume d’exportation dans le cadre de l’AGOA a pu atteindre les 26 millions de dollars, soit 4,7 millions de tonnes en quantité.

La mise en place de l’AGOA est un pilier fondamental pour l’atteinte des objectifs fixés par le gouvernement malgache pour l’atteinte des objectifs du Plan national de développement et donc pour la croissance économique de la nation. Garant de la mise en place effective de l’AGOA, et donc de l’atteinte des objectifs économiques fixés par l’Etat, les douanes malgaches ont défini, en plus des règlementations douanières cadrant toute opération d’exportation liées à l’accord, des dispositions diverses contribuant à la performance des entreprises et de s’assurer de leur maintien dans la liste des entreprises bénéficiaires de l’accord.

Recueillis par R. Edmond

- Publicité -
Suivez nous
311,259FansAimer
1,754AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici