- Publicité -
dimanche, mai 22, 2022
DomicileEconomie50e anniversaire de la FJKM : L’ouverture du jubilé sous le signe...

50e anniversaire de la FJKM : L’ouverture du jubilé sous le signe de la Foi

Marc Ravalomanana, président du comité du jubilé des 50 ans de la FJKM, et Hery Rajaonarimampianina, président de la République, se sont serré la main. Photo Présidence.

La FJKM a consacré trois jours à l’ouverture officielle, à Antsiranana, de ses 50 ans d’existence et du bicentenaire de l’arrivée dans la Grande Ile des missionnaires de la LMS. Trois jours de célébration, clôturés, hier 20 août 2017 par un culte au stade municipal d’Antsiranana.

1818 – 2018. L’église protestante réformée FJKM (Fiangonan’i Jesoa Kristy eto Madagasikara) entame l’année du bicentenaire de l’arrivée des missionnaires de la London Missionary Society (LMS) à Madagascar. C’était, en effet, il y a 200 ans à Toamasina que les missionnaires protestants David Jones et Thomas Bevan ont foulé le sol malgache et ont commencé leur mission d’évangélisation dans le pays. La FJKM célèbre cet événement ainsi que le 50è anniversaire de sa création, dont l’ouverture officielle s’est tenue à Antsiranana. L’ouverture d’une année de célébration qui s’est étalée sur trois jours, du 18 au 20 août 2017, et qui s’est achevée, hier, par un culte au stade municipal d’Antsiranana. Le pasteur Irako Andriamahazosoa Ammi, président de la FJKM, n’a pas manqué de souligner, à cette occasion, l’importance du repentir et du pardon dans la vie des chrétiens qui se doivent de remettre en question leur attitude et leur comportement, pour être de véritables chrétiens à travers leurs actes, leurs paroles et leurs pensées.

Message. A Antsiranana, les fidèles de la FJKM, venus par milliers des quatre coins de l’île, et de l’extérieur, ont investi un stade noir de monde où le double événement qui marque l’histoire de l’église protestante réformée à Madagascar, a été célébré. L’occasion pour le président du comité du jubilé, Marc Ravalomanana, de transmettre aux fidèles la nécessité pour les chrétiens, d’être les témoins du Christ et de la foi. Un message qui reflète le thème choisi par l’église FJKM pour ce mois d’août, celui d’être des témoins du Seigneur qui triomphent des souffrances, renvoyant à l’image de la passion du Christ. En somme, un message invitant à la remise en question pour chaque chrétien, pour que la foi soit vécue au quotidien, et davantage dans le cadre de cette année de célébration du double événement de l’église FJKM. Le président de la République Hery Rajaonarimampianina présent à Antsiranana durant les trois jours marquant l’ouverture du jubilé a, lui aussi, mis en avant l’importance de la foi que les chrétiens devront prouver à travers leurs actes.

Trois églises. Si l’évangélisation commencée par les missionnaires de la LMS date d’il y a deux siècles, l’histoire de l’église FJKM telle qu’on la voit aujourd’hui, remonte à 1968, année où trois mouvements missionnaires protestants se sont unifiés : la LMS, devenue FKM ou Fiangonan’i Kristy eto Madagasikara ; la FFMA (Friends Foreign Missionary Association) devenue FFM ou Fiangonana Frenjy eto Madagasikara ; et la MPF ou Mission Protestante Française, devenue FPM ou Fiangonana ara-Pilazantsara eto Madagasikara. L’unification de ces trois églises, officialisée lors du premier grand synode à Toamasina le 18 août 1968, marque la naissance de la FJKM. Depuis, cinq présidents se sont succédé à la tête de l’église protestante réformée de Madagascar : le pasteur Titus Rasendrahasina, de 1968 à 1972 ; le pasteur Joseph Joelson Ramambasoa, de 1972 à 1992 ; le pasteur Edmond Razafimahefa, de 1992 à 2004 ; le pasteur Lala Haja Rasendrahasina, de 2004 à 2016 et le pasteur Irako Andriamahazosoa Ammi, actuel président en exercice.

Hanitra R.

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici