- Publicité -
samedi 25 juin 2022
DomicileVisionUne présidence gage de stabilité politique

Une présidence gage de stabilité politique

Pour le pouvoir, l’installation d’un homme de confiance à la présidence du Sénat, c’est la garantie d’une véritable stabilité politique. C’est l’affirmation faite par le Premier ministre Olivier Mahafaly sur une chaîne de télévision. Dorénavant, le régime ne doit donc plus se préoccuper des éventuelles contestations de sa politique et peut ainsi rassurer la communauté internationale.

Une présidence gage de stabilité politique

Le régime, aujourd’hui, se sent rassuré car il a réussi à désarçonner ses adversaires en mettant à la tête du sénat le président du parti présidentiel. C’est un de ses hommes clés qui est à la tête d’une institution devant jouer un rôle important l’année prochaine. Mais, il a aussi adressé un message clair aux observateurs étrangers, leur donnant ainsi l’assurance de conforter une stabilité politique n’étant pas évidente jusqu’à présent. A présent, il a les coudées franches pour essayer de rassurer une opinion méfiante, pour ne pas dire hostile. Il a commencé à faire des travaux d’assainissement et d’embellissement de la Capitale. Les journaux qui lui sont favorables n’ont pas manqué de le rapporter. Mais, il a encore beaucoup de travail à fournir pour redorer son blason. La population a besoin d’une amélioration sensible de son niveau de vie et d’une lutte efficace contre l’insécurité. C’est dans ces domaines qu’il devra porter ses efforts pour reconquérir une confiance qui a disparu depuis longtemps. L’opération de séduction va s’intensifier dans les mois à venir car la campagne présidentielle, même si elle n’a pas encore officiellement commencé, est déjà effective pour le parti au pouvoir. Ce dernier est déjà en ordre de marche et il va mettre en œuvre toute la stratégie qu’il a préparée ces derniers temps. Nul ne connaît pour l’instant le détail du plan qu’il a élaboré, mais on peut être sûr qu’il ne lésinera pas sur les moyens pour séduire les électeurs. A un peu moins d’un an du premier tour de l’élection présidentielle, le pouvoir a montré qu’il ne se laissera pas déstabiliser.

Patrice RABE

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici