- Publicité -
mardi, mai 17, 2022
DomicileSportsFootball- Elections : La bataille fait rage !

Football- Elections : La bataille fait rage !

Avotraina Andriamosa constitue un trouble-fête en puissance dans la course à la présidence de la ligue d’Analamanga.

Jamais au grand jamais des élections n’ont été aussi intenses dans une fédération sportive et au football qui plus est. Depuis les élections au sein des sections et des ligues, la bataille fait rage et pour l’instant tous les coups sont permis. Mais si on n’en parle que peu ou prou c’est bien parce que l’amalgame entre la Ligue et la Commission Electorale choisie par la première fait partie des gens proches du président de ladite ligue.

Du coup, on n’en a des échos que par des mécontents mis à l’écart. C’est le cas notamment pour les candidats au sein des sections tamataviennes qui ont fini par ester l’affaire en justice.

Huissier de justice. Et on ne risque pas de s’arrêter là car la même CENI s’est carrément défilée pour ne pas recevoir le dossier d’un candidat à Mananjara. Ce dernier n’a eu d’autre recours que de saisir un huissier de justice qui logiquement, est revenu vers la Commission Electorale avec le résultat qu’on sait. Une disqualification tout court du candidat à qui on ose jusqu’à reprocher de n’avoir pas déposé sa demande bien avant le jour de la clôture.

La Ligue de Fianarantsoa n’est pas mieux lotie car le fait d’avoir transféré le bureau de vote de la section d’Isandra a fait grand bruit. Une entorse aux règlements mais beau joueur, le candidat ou plutôt la candidate car il s’agit de l’épouse du président de Zanakala, Mamy Be, s’est déplacé à Fianar pour remporter les élections avec brio.

Réélection. Mais au-delà des gesticulations, la Ligue de Fianar qui n’est malheureusement pas la seule à multiplier les coups tordus car la tendance montre que l’écrasante majorité des présidents des 22 ligues font des pieds et des mains pour se faire réélire.

Et sur ce chapitre, la bataille s’annonce rude dans certaines localités notamment à Analamanga où le président Tota Henintsoa Rakotoarimanana aura fort à faire pour battre le bouillant maire de Sabotsy Namehana, Avotra Andriamosa qui a la cote chez une frange de férus du football.

Comme la bataille commence au niveau des sections, les deux hommes qui sont restés pour autant de grands amis, battent des ailes pour attirer la sympathie des sections.

Mais autant le dire, si les anciens présidents des sections parviennent à rempiler, cela donnerait l’avantage à Tota qui a pris une sérieuse avance dans cette opération de charme en les intégrant dans la délégation au dernier tournoi du COSAFA U17 de Maurice. Et une visite dans cette île paradisiaque ne s’oublie pas. Eh oui !

Clément RABARY

- Publicité -
- Publicité -
Suivez nous
241,227FansAimer
1,007AbonnéesSuivre
Articles qui pourraient vous intéresser

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici